indiens Het, Checheets, didiuhets, taluhets

 

 

 

Les Het (peuple)


Les Hets sont un peuple indien aujourd'hui disparu qui peuplait la zone pampéenne de l'Argentine au moment de l'arrivée des espagnols au XVIe siècle. Les avás (ou guaranís) les appelaient Querandís. Ils sont aussi connus sous le nom d' indiens pampas (anciens pampas, antérieurs au XIXe siècle). Les mapuches ou araucans les appelaient puelches c'est-à-dire hommes de l'est. Mais cette ethnie s'appelait elle-même hets et se subdivisait en trois groupes principaux: les chechehets, les didiuhets et les taluhets.


À l'arrivée des européens ce peuple de cueilleurs-chasseurs n'était pas sédentaire, et donc l'aire qu'ils occupaient était quelque peu fluctuante. Approximativement cependant on peut dire qu'ils occupaient la région pampéenne à l'ouest du río Paraná. C'est-à-dire qu'ils occupaient les provinces argentines actuelles de La Pampa, et de Buenos Aires, le centre et le sud de celle de Santa Fe (au sud du Río Tercero), une grande partie de la province de Córdoba. Ils étaient adaptés au milieu écologique de la "pampasie" tempérée et leur limite nord coïncidait donc avec le début du Gran Chaco aux environs du 31eparallèle, tandis qu'à l'ouest ils étaient limités par la continentalité et la sècheresse des régions de la province de Mendoza et du Cuyo.

Leur langue faisait partie de la famille linguistique pano.

Hélas, leur population fut plus que décimée à la fin du XVIIIe siècle par des épidémies, et cela facilita l'invasion mapuche de leur territoire et leur rapide assimilation au point de vue culturel. C'est pourquoi il est aujourd'hui très difficile de trouver des traces de leur langue originelle ou de dialectes de celle-ci.


Les Chechehets sont l'un des trois groupes principaux de l'ethnie des hets.
Entre les XVe et XVIIIe siècles ils habitaient les régions argentines de el Ajó, el Tuyú, el Mullún, et les serranías de Tandil, et de la Ventana. C'est-à-dire qu'ils occupaient la moitié sud de la province de Buenos Aires.

Les Didiuhets (appelés également diuhets ou diliuhets) sont l'un des trois groupes principaux de l'ethnie Het de la région argentine de la pampa. À l'arrivée des espagnols au XVIe siècle, ils habitaient les territoires de la province de SantaFe, (au sud du Río Tercero), la moitié nord de l'actuelle province de Buenos Aires, pratiquement toute la province de La Pampa, arrivant jusqu'au sud-est de celle de Mendoza. Les didiuhets qui habitaient les zones côtières du Río de la Plata et du Río Paraná au XVIe siècle, étaient culturellement fort influencés par les avás ou guaranís, et c'est eux plus particulièrement, que ces derniers appelaient "querandís".
Ils se rendirent célèbres en faisant échouer la première tentative de création de la ville de Buenos Aires.

Les Taluhets étaient une des trois branches principales de l'ethnie des Hets. Ils habitaient la partie la plus septentrionale des territoires peuplés de hets. Au XVIe siècle, lors de l'arrivée des conquistadors, ils occupaient la région pampéenne correspondant aux actuelles provinces de San Luis, de Córdoba et le centre de la province de Santa Fe.  

 

San Luis

  
 

Cordoba  
   

Santa Fe  

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 14/06/2017