Cuauhtémoc dernier souverain Aztèque

Cuauhtémoc

Le 11e e
t dernier Souverain Aztèque 1520–1521
Cuauhtém
oc (1497 - Izancarnac, 1525) fut le dernier empereur aztèque. Son nom signifie « aigle tombant », du nahuatl cuauhtli (aigle) et temoc (descente) ; par extension, ce nom métaphorique peut être interprété comme « soleil couchant » car l'aigle symbolise le soleil dans la culture mexica.

Cuauhtémo
c est aussi appelé Cuauhtemoctzin, « tzin » étant une marque de noblesse en nahuatl, l'équivalent du «Don» espagnol. Le nom de Cuauhtémoc a plusieurs transcriptions différentes dans les chroniques des conquistadors: Guamatzin, Guatemuz, Guatimuza, Guatimozin...

Cuauhtém
oc était le fils de Ahuitzotl et le neveu de Moctezuma II. Il occupe le trône de l'Empire aztèque de Mexico-Tenochtitlan à la mort de Cuitlahuac, lequel avait lui-même succédé à Moctezuma. Cuauhtémoc choisit pour reine Tecuichpoch, la fille de Moctezuma et de Teotlacho.
Cuauhtémoc incarne la résistance contre les Espagnols et leurs grands alliés les Tlaxcaltèques durant le siège de Mexico-Tenochtitlan. Il se lance dans la guerre après que Pedro de Alvarado eut fait massacré, dans le Temple Majeur, la noblesse mexica. Il se prépare au siège de la capitale en coupant les ponts et en réunissant des vivres. Le siège espagnol durera soixante quinze jours, du 30 mai au 13 août 1521.
En juin 1520, Cuauhtémoc réussit à chasser les Espagnols de la capitale de l'empire aztèque, Mexico-Tenochtitlan, au cours de la célèbre bataille dite de la «Noche Triste». Cuauhtémoc garde le contrôle de la ville jusqu'en août 1521, où une nouvelle offensive espagnole l'oblige à se rendre, après un siège de trois mois. Amené devant Cortés, il aurait dit à celui-ci : «señor Malinche, ya he hecho lo que soy obligado en defensa de mi ciudad y no puedo más, pués vengo por fuerza ante tu persona y poder, toma ese puñal que tienes en el cinto y mátame con e ce qui signifie grosso modo: « Seigneur Malinche, j'ai fait ce que j'ai pu pour défendre ma cité et je ne peux pas plus, ainsi je viens de force vers ta personne, prends ce poignard se trouvant à ta ceinture et tue-moi avec lui. »
Ca
pturé par Cortés peu après la chute de la ville, il fut torturé par ce dernier avec Tetlepanquetzal (souverain "tlatoani" de Tlacopán) et Tlacotzin (conseiller « cihuacóatl ») car les Espagnols voulaient savoir où les Aztèques avaient caché leurs trésors. Il refusa d'y répondre, et dit à Tetlepanquetzal qui poussait des gémissements une phrase qui resterait célèbre : « Et moi, suis-je dans les délices d'un bain ? ». Selon Rousseau cette phrase serait plutôt : « Et moi, suis-je sur des roses ? » et selon Marmontel :
«
Et moi, suis-je sur un lit de roses? ».

Cuauht
émoc ne parlera jamais. Accusé de trahison par Hernán Cortés car il tentait de s'échapper, il fut pendu alors que les Espagnols entreprenaient une expédition au sud du Mexique, le 28 février 1525, à l'aube, à l'âge de 29 ans, laissant un fils nommé Diego Mendoza de Austria Moctezuma. La dynastie fondée en 1376 par Acamapichtli s'éteignait, et avec lui l'empire aztèque. Ses restes, exhumés en 1949, sont visibles dans l'église de Ixcateopan, dans l'état du Guerrero (à environ 45 kms à l'ouest de Taxco)au Mexique.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !