Tizoc 7ème souverain Aztèque


Tizoc

7e Souverain Aztèque1481–1486
Tiz
oc (dont le nom nahuatl cérémoniel complet était Tīz-oc Chālchiuh-tlatona, signifiant « saignant, jambe percée avec des obsidiennes » et dont les formes honorifiques étaient Tizocic ou Tizocicatzin) fut un souverain aztèque. Il était le fils ainé de Tezozómoc (à ne pas confondre avec le prince tépanèque éponyme) et le petit-fils d'Itzcoatl et d'Atotoztli, celle-ci étant la fille de Motecuhzoma Ilhuicamina.
I
l monta sur le trône en 1481, à la mort de son frère, pour un règne assez bref d'environ cinq ans. Préoccupé de choses religieuses, il fut (en comparaison de css prédécesseurs et de ses successeurs) un souverain relativement pacifique, bien qu'il mit fin à la rébellion des peuples Matlatzincan de la vallée de Toluca et qu'il s'emparât des cités de Tuxpan et Yanhuitlan. Mais il est vrai que les Aztèques avaient dû se relever d'un énorme désastre militaire face aux Tarasques en 1478 sous le règne d'Axayacatl.
Les
souverains aztèques avaient coutume de conduire une expédition guerrière au début de chaque règne ; celle qu'entrepris Tizoc contre la cité de Mextitlán échoua, ce qui ruina son prestige auprès de la noblesse aztèque. Par la suite, le codex Mendoza indique qu'il guerroya contre les cités de Tonalimoquetzayan, Toxico, Ecatepec, Cillan, Tecaxic, Tolocan, Yancuitlan, Tlappan, Atezcahuacan, Mazatlan, Xochiyetla, Tamapachco, Ecatliquapechco, et Miquetlan.
T
izoc ordonna la construction de la Pierre des Sacrifices, une imposante sculpture représentant l'empereur faisant des prisonniers.
U
ne fin suspecte
Tizoc
mourut en 1486, dans des circonstances assez mal éclaircies. Certaines sources disent qu'il aurait été empoisonné, d'autres qu'il aurait été victime de sorcellerie ou de maladie ; l'hypothèse la plus probable est qu'il aurait été empoisonné par des membres de la famille royale, probablement Tlacaelel ou peut-être son frère cadet Ahuitzotl).

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !