Les Yekuana

 

 

Les Yecuana, aussi connus sous les noms de Ye'kuana, Maiongong, Maquiritare, So'to sont un peuple autochtone vivant aux confins du Brésil et du Venezuela, de la famille linguistique des langues caribes. Ils parlent le maquiritari.

3010124705 1 3 5qeemlpr

Ils sont voisins des Yanomami, dont ils ne partagent pas la langue ni la culture. Pour se désigner eux-mêmes, ils utilisent le nom So'to, qui se traduit par « gens » ou « personne ». En l'an 2000, leur population s'élevait à 430 au Brésil et 4 800 au Venezuela.


200px churuata

 

Les Yekuana, ou Maquiritares, sont les plus proches des anciens guerriers Caribe. Leurs maisons parfaitement rondes aux murs de torchis et à l’imposant toit de palme portent les noms de Hoto et Jeté. Ils sont experts dans la fabrication de pirogues. Leur artisanat est magnifique et de qualité: petits bancs en bois noble et en forme d’animaux, paniers finement tressés et colorés, colliers, etc. Ils vivent en forêt au bord des fleuves, au sud ouest de l’Etat Bolivar et au nord est du Territoire Amazonas.

Territorialité

Les Yekuana sont situés dans l'État d'Amazonas du Brésil et du Venezuela ; principalement dans la partie supérieure Caura rivières Erebato et Nichare; haut Ventuari et rivières Paru et Cumina . Ce territoire comprend le parc national Jaua-Sarisariñama . À l' heure actuelle sa population est estimée entre 5.000 et 10.000 habitants, 6,523 personnes dans le recensement des communautés autochtones en 2001. 

Le modèle d'établissement caractéristique Yekuana est côtière et dispersée. Ils préfèrent la forêt à la savane pour établir leurs communautés et conucos . Le mot Yekuana symbolise l'origine commune du groupe: leurs ancêtres selon la tradition émergé de Yekuana Joao , colline située dans les plaines adjacentes à la haute rivière Cuntinamo.

Organisation 

Traditionnellement, les Yekuana avaient une forme décentralisée, une grande autonomie d'organisation politique dans laquelle chaque communauté avait la plus haute autorité, le kajichanaa ou akushana , autorité qui a transcendé les limites de celui - ci. De même , sur le plan politique ascendant, l'autorité magico-religieux était responsable de Jowai ou kadeju et Na tamuru . À l' heure actuelle l'hétérogénéité sociale, politique et religieuse a créé deux nouvelles relations entre les communautés et les communautés nouvelles. L'influence de l' évangélisme ou catholique , a créé des divisions entre Yekuana et a conduit à de nouvelles valeurs, les perspectives et les modes de vie.

Économie 

Ils ont une économie mixte basée sur l' horticulture , la chasse , la cueillette et la pêche . Les femmes sont principalement impliquées dans l' agriculture dans le conuco, en comptant seulement sur la présence des hommes pour brûler et nettoyé aussi. Ils sont connu pour leur expérience en tant que marins et  commerçants à travers le réseau fluvial des Etats qu'ils habitent. Leurs pirogues et palettes sont en forte demande par les régions. Ils mettent également en évidence dans l' artisanat, avec ses produits à forte demande à la fois les marchés nationaux et internationaux.

Construccion de curiara
construction d'un canot "curiara"

Traditions

La création : 
« L' homme et la femme rêvaient que Dieu était en train de rêver à leur sujet. Dieu rêvait d'eux tout en chantant et en jouant maracas , cachés derrière la fumée de tabac il se sentait heureux, mais le même temps le sentiment de doute. Le Maquiritare savait que quand Dieu rêve de nourriture, il les produits et les distribuent. Si Dieu rêve de la vie, il produit la fertilité. 
L' homme et la femme rêvaient que le rêve de Dieu et un énorme oeuf lumineux est apparu.  Ils ont dansé, ils ont chanté et célébré à l' intérieur de l'œuf parce que bientôt ils allaient naitre
. Ils rêvaient que le bonheur rêve de Dieu était plus fort que les doutes que Dieu pouvait sentir et tout en rêvant, en créant et en chantant le dicton:

« En brisant cet œuf naîtra un homme et une femme. Ils vivront et mouront ensemble. Mais encore et encore, ils naîtront de nouveau et renaîtront encore. Jamais ils ne cesseront de naître, parce que la mort n'existe pas ».

« Ensemble, nous allons vivre et mourir.  » 

L'inondation :

« Les gens de l'étoile, suivant l'idée de jaguars, tués et mangé une femme. Kuamachi voulait les punir, mais ils étaient trop puissants il les invita les à cueillir dewaka (un fruit). 
Ils ont accepté, mais quand ils étaient en train de manger, Kuamachi a lancé un de ces fruits qui en éclatant libéra l' eau qui a causa une grande inondation. 

Kuamachi pensa à un canot et celui-ci apparu, lui et son grand - père Mahanama, est resté dans le canot, Mahanama jetta  des paniers  dans la rivière qui sont devenus des anacondas , des crocodiles , alligators et autres animaux mortels. 

Kuamachi a mis le feu à un nid de termites, la forêt fût remplie de fumée. Ils trouvèrent dans une grotte des arcs et des flèches ils se retrouvèrent perché sur des arbres avec ceux qui avaient survécu. En tombant des arbres ils devinrent le peuple de l'étoile capables de vaincre les animaux dangereux. Mais Kuamachi et son grand - père ont manqué de flèches et n'ont pas pu tuer
Udlaha chef du peuple des l'étoile. Udlaha récupéra sept flèches  il en fit une échelle par laquelle lui et le reste des survivants de son peuple , monta au ciel. Enfin Kuamachi se leva à son tour, ainsi que d'autre Dieu. Il demanda à Kahshe, le piranha , de couper l'échelle afin que les mauvais esprits ne puissent pas monter. Udlaha et son peuple sont devenus les Pléiades et Kuamachi est maintenant Vénus et Ahishama est Mars "

 


 

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 27/06/2017