les Apaches des Plaines

 

 

 

Apaches des Plaine
 

Résultat de recherche d'images pour "les apaches des plaines"

Les Apaches des Plaines, également appelés Kiowa-ApachesNa'isha , ou Na i sha Tindé , ce qui signifie «voleurs» en tant que sens ancien. Cependant, plus récemment le sens négatif (voleur) essaie d'être remplacé par juste "Apache" pour Na i sha. " Ils ont également utilisé le terme Kalth Tindé ou γát dìndé signifiant" Peuple de Cèdre "ou Bá-ca YE qui signifie « peuple » Whetstone. sont un petit groupe d'Amérindiens qui vivaient à l'origine dans le Sud des Grandes Plaines d'Amérique du Nord, en étroite relation avec les Kiowas dont ils partageaient le mode de vie. Les Apaches des Plaines parlaient une langue athapascane, l'apache des Plaines, aujourd'hui en voie de disparition.

 La tribu est reconnue au niveau fédéral comme la tribu Apache de l'Oklahoma .

Pour leurs alliés proches les Kiowas ils étaient connus comme Semat signifiant "Stealers" (voleurs). Ils étaient alliés lors des événemnts majeurs tribaux ou de guerre cela explique qu'ils furent nommés Kiowa-Apache Taugui signifiant "Assis à l'extérieur"

Actuellement la tribu à son site à Anadarko en Oklaoma. Leur zone de juridiction tribale couvre les parties des comtés de Caddo, de Commanche, de Cotton, de Grady, de Jefferson, de Kiowa et de Stephens dans l'Oklahoma. Les membres tribaux doivent avoir 1/8ème d'ascendance apache et au moins 1/4 de sang indien pour pouvoir s'inscrire dans la tribu.

1 anadarko 1901 2 caddo 3 commanche 4cotton county courthouse
Anadarko         ...           comté de Caddo           ...           de Commanche           ...           de Cotton

5 graddy country 6 jefferson county courthouse 7 kiowa county courthouse 8 steffens countrypatterson hospital
comté de Grady        ...       comté de   Jefferson      ...      comté  de Kiowa           ...       comté  de Cotton

La tribu Apache exploite actuelloement un casino et possèdent leurs propres plaques d'immatriculation tribales

Au début du 18ème siècle, les Apaches des plaines vivaient dans la région du haut Missouri le long de la Missouri River. Ils étaient déjà une "bande" au sein des Kiowas différenciée uniquement par la langue. Ils s'étaient réunis pour s'accorder une protection mutuelle contre les autres tribus hostiles envers eux.

Haut missouri
haut Missouri

Les Kiowa-Apache ou Apache des plaines n'ont pas obligatoirement appris la langue des Kiovas, préférant communiquer par la langue des signes indienne très sophistiquée et dont le Kiowas étaient passés maîtres (ils en avaient probablement conçu une grande partie)

Même avant les contacts avec les européens ces étnies n'étaient pas très nombreuses en 1780 ils étaient estimés à 400.

Les Kiowas et les Kiowas-Apaches avaient migrés vers les plaines au début du 19ème siècle. Ils s'installèrent dans l'ouest de l'Oklaoma et du Kansas. lIs ont été forcés de se déplacer au sud de la rivière Washita vers la rivière Rouge et l'ouest de l'Oklaoma. Leur "réserve" à duré de 1868 à 1906. Le passage de la liberté à la vie en réserve était très difficile pour certains plus que pour d'autres.

Washita rieve

En 1890 la réserve de Fort Sill comptabilisait 1598 Commanches
1140 Kiowas
326 Apaches

Campement a fort sill 
Campement à Fort Sill

Certains indiens des plaines ont refusé de s'installer dans des "réserves" ils se sont soulevés plus particulièrement lors de la bataille d'Adobe Walls le 25 novembre 1864 et qui fut le plus grland combat livré dans les Grandes Plaines. Elle fut aussi la dernière qui permis aux indiens de repousser l'armée américaine hors des plaines du sud et marqua une décennie de chute pour les tribus des plaines du sud.

450px adobewalls battlefield 
Adobe Walls

Les Kiowa-Apache étaient divisé en de nombreuses familles élargies qui campaient ensemble pour la chasse et la cueillette et surtout pour se protéger en temps de guerre.

Les Apaches sont liés à la culture des éthnies du fleuve Dismal généralment les Apaches Paloma et Quartelejo ou Cuarteléjo ou Jicarilla-Apapche. Ils durent ensuite partir vers les Black Hilles du Dakota du Sud, chassés par les Commanches de l'ouest et les Paswnee, quelques uns ont rejoint les Lipan-Apache et les Jicarilla-Apaches.

La langue Kiowa-Apache est de la famille des langues Athabaskaln division des langues Na-Dene. Le dernier orateur parlant cette langue est décédé en 2008.

Chefs historiques

Gonkon (Gonkan-"Séjour en tipi ou défend son tipi") plus connu sous le nom de "Apache John forme raccourcie de son nom complet Gon-kon-chey-a-tay-yah (homme sur son camp)
1 gonkon

Tsayaditi-ti (Ta-Ka-I-Tai-Di ou Da-Kana-Dit-Ta-I "Homme Blanc né vers 1830 mort en 1900

Koon-Ka-Zachey ( Kootz-Zah ). Une forme raccourcie de son nom complet Gon-kon-chey-a-tay-yah (Homme sur son camp).
Koonkazachey

Essa-queta (mieux connu sous le nom de Pacer ou Peso , dérivé de Pay-Sus , ca. *? - † 1875, Pacer était le chef de la tribu Kiowa Apace.) En fait, Pacer faisait partie de la faction de la paix et conservait le groupe principal. Kiowa Apaches sur la réserve pendant la guerre de la rivière Rouge de 1874-75)
2 kiowa apache essa queta

Si-tah-le ("Pauvre Loup")

Oh-ah-te-kah ("Pauvre Ours")

Ah-zaah ("Loup des prairies")

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 26/11/2017