Les Cayuses

 

 

Cayuse
guerrier Cayuse

 

 

 

 

Les Cayuses  

Nation indienne du sud-est de l’Etat de Washington

 

 

 

 

 

Connus pour leurs élevages de chevaux, les Cayuses résistent longuement et courageusement à l’invasion de leurs terres par les colons. Entre 1836 et 1878, ils sont de tous les combats que livrent les nations indiennes du Plateau. Ils ont actuellement une réserve en Oregon qu’ils partagent avec les Umatillas.

Également appelé Tetawken, ce qui signifie "nous, le peuple" Ils étaient des cavaliers expérimentés, Ils utilisaient leurs chevaux pour faire paître leurs animaux et pour leurs voyages dans les Rocheuses une fois par an pour reconstituer leur réserve de buffles.

Ils  étaient très liés avec leurs voisins les Nez Percé et les Walla Walla

Les Cayuses vivaient de pêche au saumon et de cueillette sur le cours supérieur de la rivière Columbia et menaient souvent des expéditions de chasse au bison en Oregon aux côtés des Yakimas et des Nez-Percés. Ils élevaient une race de poneys très réputés connus sous le nom de "cayuses". Leur situation entre les Plaines et la région du Nord-Ouest leur permettait d’échanger des chevaux et des peaux de bisons contre les fourrures et les coquillages de la côte.

Les Cayuses sont les premiers Indiens de la région du Plateau engagés dans une guerre contre les Blancs.

Des missionnaires se sont installés sur leur territoire en 1836, exigeant des Cayuses qu’ils abandonnent leurs coutumes et leurs croyances, les contraignant à mettre leurs enfants à l’école. Quand des enfants cayuses contractent la variole à l’école de la mission, les chefs en tiennent les missionnaires pour responsables. La mission est saccagée et plusieurs Blancs assassinés. Un pasteur organise une milice pour détruire les Indiens. Les miliciens attaquent un village cayuse et tuent une trentaine de personnes, puis s’en prennent aux Palouses qui rejoignent alors les Cayuses dans la lutte.

Les Indiens poursuivent la guérilla pendant deux années encore. Deux chefs cayuses finissent par se rendre. Ils sont condamnés à mort et pendus. Les Cayuses doivent se déplacer plus à l’ouest.

Les Cayuses combattront encore aux côtés des Yakimas du chef Kamiakin en 1855 et 1856. Epuisés par une lutte inégale, ils doivent rendre les armes en décembre 1856, non sans avoir livré une dernière bataille à la Grande Ronde. Des guerriers cayuses participent à la guerre des Bannocks de 1878, avec les Umatillas et les Paiutes Snakes des chefs Egan et Oytes. Certains Cayuses suivront les Nez-Percés de Chef Joseph dans leur fuite de l’été 1877.

Les Cayuses vivent maintenant dans le nord de l’Oregon, sur la réserve des Umatilla. La réserve est située près de Pendleton en Oregon au pied des Blue Mountains

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 19/12/2018