les Apaches Chiricahuas

 

 

Chiricahua

Chiricahuas

Les Chiricahuas sont un groupe d'Apaches Natives Amérindiens basés dans les plaines du sud et du sud - ouest des États-Unis . Culturellement liée à d'autres peuples apaches, les Chiricahua ont historiquement partagés un espace commun, la langue, les coutumes et les relations familiales.  Au moment du contact avec les européens, ils avaient un territoire de 15 millions d' acres (61 000 km 2 ) du sud - ouest du Nouveau - Mexique et du sud - est de l' Arizona aux États-Unis et dans le nord de Sonora et Chihuahua au Mexique.

750px monument valley 11
monument Valley est Arizona

112 god valley2nouveau mexique
God Valley ouest Nouveau Mexique

Aujourd'hui les Chiricahua sont inscrits dans deux tribus reconnues au niveau fédéral aux États-Unis:
le Fort Sill Apache Tribe , près d'Apache city en Oklahoma avec une petite réserve en dehors à Deming, Nouveau - Mexique, et les Mescalero Apache Tribu de la réserve Mescalero près de Ruidoso, Nouveau Mexique . La tribu de San Carlos Apache, en Arizona, a aussi des gens de Chiricahua Apache.

Reserve chiricahuas
réserve Chiricahuas en Arizona

Deming
Deming

 

Les Apaches Chiricahua ont été initialement appelés Ha'i'ąhá. Les Espagnols, leur ont donnés leur nom actuel également écrits comme Chiricagui , Apaches de Chiricahui , Chiricahues , Chilicague , Chilecagez , et Chiricagua . Ils font partie des  White Mountain Coyotero Apache , y compris des groupes Cibecue et Bylas   Apache de l' Ouest , et des Apaches de San Carlos qui les appelaient Hák'ąyé qui signifie «Sunrise oriental », à savoir « Les gens de l'Est ». 

Les Chiricahua se nomment eux-mêmes selon le dialecte, simplement Nde, Ne, Néndé, Héndé ou Hen-de - "Les Gens, Hommes" - ils ne se sont jamais appelés "Apaches".  Les  Chiricahua se nommaient simplement ⁿdáa ou Indah / N'daa avec deux significations: "personnes étranges, peuple non Apache" ou "Ennemi", mais cela peut aussi être le mot pour "œil". ". Parfois, il est noté que tous les Apaches ont appelé les Américains et les colons européens (à l'exception des Mexicains) comme Pindah-Lickoyee / Pinda-lick-o-yi ("Yeux Blancs"), mais cela semble être une appellation des groupes Mescalero et Lipan Apache. , comme les bandes de Chiricahua appelé les blancs daadatlijende("Blue / green eye people") ou " Indaaɫigáí / Indaaɫigánde " (littéralement "personnes à peau blanche ou de couleur pâle" ou littéralement "étranges, pas Apache, qui ont la peau blanche"). £ igá ' signifie "il est blanc" ou il peut être traduit par "il est de couleur pâle", le í à la fin se traduit généralement par "celui qui est", mais dans le contexte des êtres humains, peut signifier "le groupe qui sont".

Plusieurs groupes vaguement affiliés aux Apaches ont été à tort connus sous le nom de Chiricahuas. Ceux-ci comprenaient le Chokonen ( sic : Tsokanende), le Chihenne (sic Tchihende), le Nednai ( Nednhi ) et Bedonkohe (sic, tous deux ensemble: Ndendahe). Aujourd'hui, tous sont communément appelés Chiricahua, mais ils n'étaient pas historiquement une seule bande ni la même division Apache, étant plus correctement identifiés, tous ensemble, comme des "Apaches Centraux".

Beaucoup d'autres groupes et groupes de locuteurs de langues apachéennes se: trouvaient dans l'est de l'Arizona et le sud-ouest américain. Les groupes regroupés sous le terme Chiricahua aujourd'hui avaient beaucoup d'histoire ensemble: ils se mariaient entre eux et vivaient côte à côte, et ils se battaient de temps en temps aussi les uns avec les autres. Ils ont formé des alliances à court terme et à long terme qui ont amené les chercheurs à les classer comme un seul peuple. 

Les groupes apachéens et les peuples Navajo faisaient partie de la migration de l' Athabaskan vers l'Amérique du Nord depuis l'Asie, à travers le détroit de Béring depuis la Sibérie . Au fur et à mesure que les gens se déplaçaient vers le sud et l'est de l'Amérique du Nord, les groupes se sont séparés et se sont différenciés par la langue et la culture au fil du temps. Certains anthropologues croient que l' Apache et le Navajo ont été poussés au sud et à l'ouest dans ce qui est maintenant le Nouveau-Mexique et l'Arizona sous la pression d'autres Indiens des Grandes Plaines , tels que le Comanche et le Kiowa.. Parmi les derniers de ces clivages se trouvent ceux qui ont abouti à la formation des différentes bandes apaches que les derniers Européens ont rencontrées: les groupes Apache du sud-ouest et les Navajo. Bien que les deux formes parlantes de l'Athabascan méridional, le Navajo et l'Apache sont devenus culturellement distincts.

répartition des divers groupes ou bandes d'Apaches

Répartition des tribus apaches au XVIIIe siècle :
CH –  Chiricahuas
WAApaches de l'Ouest,
N –  Navaro
M – Mescaleros
J – Jicarillas
L – Lipans
Pl – Apache des Plaines.

La division Tsokanende ( Chiricahua ) Apache était autrefois dirigée, à partir du début du XVIIIe siècle, par des chefs tels que :
Pisago Cabezon , Relles , Posito Moraga , Yrigollen , Tapila, Teboca , Vivora , Miguel Narbona , Esquinaline et enfin Cochise (dont le nom a été dérivé du mot apache Cheis, signifiant "ayant la qualité de chêne") et, après sa mort, ses fils Tahza et, plus tard, Naiche , sous la garde du chef de guerre et beau-frère de Cochise Nahilzay , et les chefs indépendants Chihuahua , Ulzana , Skinya et Pionsenay ; 

Cochise ses fils et son petit fils
Cochise ses fils Naiche et Tahaza et son petiti fils Nino Cochise

La division Tchihende ( Mimbreño ) ont été menée, pendant la même période, par des chefs comme Juan Josè Compa , Fuerte également connu comme Soldado Fiero , Mangas Coloradas , Cuchillo Negro , Delgadito, Ponce, Nana , Victorio , Loco , Mangus ; 

Groupe mangas coloradas

La division Ndendahe ( Mogollon et Carrizaleño / Janero Les Apaches, quant à eux, étaient dirigés par Mahko et, après lui, Mano Mocha , Coleto Amarillo , Luis , Laceres , Felipe , Natiza , et finalement Juh et Goyaałé (connu par les Américains sous le nom de Geronimo). Après la mort de Victorio, Nana, Geronimo, Mangus ( le plus jeune fils Mangas Coloradas) et le fils le plus jeune Cochise Naiche étaient les derniers dirigeants des Apaches Central, et leur groupe Apache mixte a été le dernier de continuer à résister gouvernement américain contrôle du sud - ouest américain 

Juh    Geronimo 3
Juh et Géronimo

Cover delgadito 1
Delgadito

Autres meneurs importants

2 chef ka e te nay  7 tso ay  11 chatto
 ka e te nay                                         tso ay                                             Chatto              

    3 chef nanay  4 chef white bear sa tan ta  5 chasi jouant du fiddle violon apache
                Nanay                                         Sa tan ta                                Chasi jouant du fiddle violon apache


6 bonito chef chiricahua  9 yellow coyote ba keitz ogie  12 dahteste
       Bonito                             yellow coyote ba keitz ogie                            Dahteste

13 massai
Massai

   
 

 

                     

 


 


 

2 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 23/06/2018