les Shawnee



Les Shawnees sont un peuple Nord-Amérindien, dans l'Ohio, le Kentucky et la Pennsylvanie. Ils eurent des villages de l'Illinois à New York et aussi loin que dans l'État de Géorgie. La langue shawnee fait partie de la famille des langues algonquiennes et est étroitement rapprochée de mesquakie et kickapoo. Jadis, à l'époque de la Nouvelle-France, la transcription de leur nom en français était les « Chaouanons »

Histoire

Après la guerre

Plusieurs centaines de Shawnees du Missouri quittèrent les États-Unis en 1815 et, avec quelques Shawnees du Delaware, établirent des colonies au Texas, alors contrôlé par l'Espagne. Ces traditionalistes avaient décidé de quitter les Grands Lacs pour échapper à l'assimilation et perpétuer leur autonomie. Toutefois cette tribu, qui fut nommée Absentee Shawnee (« Shawnee absent »), a été de nouveau expulsée en 1839, alors que le Texas avait gagné son indépendance trois ans plus tôt. Elle s'installa alors en Oklahoma, près de l'actuelle ville de Shawnee et y a été rejointe en 1845 par les Shawnee du Kansas qui partageaient leurs visions et croyances traditionnelles.

En 1817, les Shawnees de l'Ohio signèrent le Traité de Fort Meigs qui prévoyait la cession de leurs terres restantes en échange de trois réserves à Wapaughkonetta, Hog Creek (près d'Ada) et Lewistown (ici avec les Sénécas).

Le Missouri rejoignit l'Union en 1821 et, après le Traité de Saint-Louis en 1825, les 1 400 Shawnees du Missouri ont été déportés de Cap-Girardeau au sud-est du Kansas, près de la rivière Neosho. En 1833, seulement la bande de Black Bob résista. Ils s'établirent au nord-est du Kansas près de Olathe et le long de la rivière Kaw près de Shawnee.

Environ 200 des Shawnees de l'Ohio ont suivi le prophète Tenskwatawa et ont rejoint leurs frères et sœurs du Kansas en 1826, mais la majorité suivit Black Hoof, qui a combattu toutes les tentatives d'abandonner la patrie de l'Ohio. En 1831 le groupe Sénéca-Shawnee de Lewistown rejoignit les Territoires indiens (l'Oklahoma actuel). Après la mort de Black Hoof, les 400 Shawnees restant à Wapaughkonetta et Hog Creek abandonnent leur terre et se déplacent à la réserve Shawnee du Kansas.

Pendant la Guerre de Sécession, le clan de Black Bob fuit le Kansas et rejoint les Absentee Shawnee en Oklahoma pour échapper à la guerre. Après la Guerre de Sécession, les Shawnees du Kansas furent à nouveau expulsés et se réfugièrent de nouveau en Oklahoma, les Shawnees de l'ancien groupe de Lewistown furent appelés « Shawnees orientaux » et les anciens Shawnees du Missouri sont devenus les « Shawnees loyaux » (en raison de leur allégeance à l'Union pendant la guerre). Le dernier groupe a été considéré comme faisant partie de la nation cherokee par les États-Unis parce qu'ils ont été également connus comme « Cherokee Shawnee ». Aujourd'hui la plus grande partie de la nation shawnee réside toujours en Oklahoma.

Tribus

À l'origine les Shawnees étaient répartis en cinq tribus :

  • Chalahgawtha, plus fréquemment nommée Chillicothe
  • Hathawekela
  • Kispokotha
  • Mequachake
  • Piqua

En raison des guerres avec les États-Unis d'Amérique aux XVIIIe et XIXe siècles, cette division a changé. Aujourd'hui, trois tribus sont reconnues par le Gouvernement fédéral.

  • Absentee Shawnee, composée principalement des Hathawekela, des Kispokotha et des Piqua ;
  • Shawnee orientaux ;shh
  • Shawnee loyaux, ou Cherokee Shawnee, qui auparavant appartenait à la nation Cherokee.

Il y a aussi une tribu Shawnee appelée « United Remnant Band (URB) » qui comprend environ 600 personnes. Ce groupe se réclame de la descendance des Shawnees rescapés de la déportation de l'Ohio en 1830. Ce groupe n'est reconnu ni par le Bureau des affaires indiennes ni par les trois autres tribus officielles. Mais ils ont été officiellement reconnus par l'État de l'Ohio lors de l'Assemblée générale de 1979. Cette tribu possède des terres dans plusieurs sites en Ohio, dont les Zane Shawnee Caverns près de Zanesfield.

2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 17/07/2014