tribu des Oglalas

Les Oglalas


Les Oglalas sont l'un des sept clans indiens qui forment la tribu Lakota du peuple sioux. Cette entité est apparue au XVIIIe siècle. Au début du XIXe siècle les Oglalas se séparent des autres Sioux Lakotas : vers 1830, ils rassemblent quelque 3 000 membres.

Ogl
ala signifie « ils se dispersent » en langue lakota. Tashunca-Uitco (Crazy Horse) était l'un des chefs de ce clan au XIXe siècle.
Beaucoup de Grands Chefs entre 1800 et 1900 sont issus de cette tribu

Les Oglalas ont participé à la bataille de Little Big Horn.


Les O
glalas vivent désormais dans la réserve de Pine Ridge (Dakota du Sud, aux États-Unis), à la frontière avec le Nebraska et à moins de 100 kilomètres du Wyoming. C'est la deuxme plus grande réserve indienne des États-Unis. Au recensement de 2000, 15 221 Oglalas y résident et en 2008, on compte 42 357 membres de cette tribu.
El
le se trouve dans les comtés de Bennet, Jackson et Shannon et est localisée dans le coin du sud-ouest du Dakota du Sud, à cinquante milles à l'est de la frontière du Wyoming.

D'une
superficie de 11000 milles carrés, la réserve est la deuxième en taille dans les États-unis. C'est approximativement la taille de l'État du Connecticut.

La topographie
de la réserve de Pine Ridge inclut les Badlands, Rolling Grassland Hills, de la prairie en zone agricole et des secteurs avec des pins. Selon le recensement en 1998 du Bureau des Affaires Indiennes, la réserve de Pine Ridge est habitée d'environ 40 000 personnes, dont 35 % ont moins de 16 ans.


Approx
imativement la moitié des résidants de la Réserve est enregistrée comme membres de la Nation des Oglala Lakota.

L'es
pérance de vie y est la plus courte de tout l'hémisphère nord (avec Haïti) 48 ans pour les hommes, 52 ans en moyenne pour les femmes.

(avant la colonisation et malgré les batailles les amérindiens vivaient très vieux certains grands chefs ont avoisiné les 90 voir les 100 ans
vive la civilisation)

 


Les Lakot
a souffrent de la faim.
I
ls souffrent des conditions climatiques extrêmes: les habitations (mobile-home) très sommaires ne sont pas isolées et le chauffage très rudimentaire ou trop cher constitue un problème majeur pour les anciens et les petits enfants. Le taux de chômage est de 87 %.
90 % de la p
opulation vit en-dessous du seuil de pauvreté
Le ta
ux de suicides chez les jeunes est alarmant: 3,5 fois plus élevé que la moyenne nationale. La mortalité infantile est 5 fois plus élevée que la moyenne nationale. Le diabète, les maladies cardio-vasculaires, le cancer et la malnutrition font des ravages.

En dé
pit de ces conditions effroyables, les Lakota, bien que conscients de leur irrémédiable extinction, s'attachent à conserver leurs nobles traditions pour préserver leur identité mais surtout pour sauvegarder un patrimoine culturel exceptionnel de notre humanité.
1/3
de la population parle encore le Lakota.
Ils conservent pour la plus grande majorité d'entre eux, leurs croyances traditionnelles et leurs spiritualités, celles là mêmes qui interpellèrent quelques grands hommes français du siècle des Lumières, Rousseau, Montaigne, Franklin ... humanistes et autres philosophes plus contemporains (F. Schuon, R. Guenon, D. Hume ... )
Il
s demeurent les pionniers en matière de préservation de notre environnement naturel. Ils défendent les valeurs de partage, de solidarité entre tous les membres de leurs grandes familles ....
Leu
r artisanat (perlage, broderie en porc épic, patchwork, couture, peinture sur peau ... ) est unique et porteur d'une symbolique culturelle qui passionne le monde artistique.


Pine Ridge se si
tue dans l'État du Sud Dakota. Elle se trouve dans les comtés de Bennet, Jackson et Shannon et est localisée dans le coin du sud-ouest du Dakota du Sud, à cinquante milles à l'est de la frontière du Wyoming.

D'une superficie de 110
00 milles carrés, la réserve est la deuxième en taille dans les États-unis. C'est approximativement la taille de l'État du Connecticut.

La topographie de
la réserve de Pine Ridge inclut les Badlands, Rolling Grassland Hills, de la prairie en zone agricole et des secteurs avec des pins. Selon le recensement en 1998 du Bureau des Affaires Indiennes, la réserve de Pine Ridge est habitée d'environ 40 000 personnes, dont 35 % ont moins de 16 ans.

Approximativemen
t la moitié des résidants de la Réserve est enregiste comme membres de la Nation des Oglala Lakota.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 29/06/2014