tribu des Sissetons-Wahpeton

 


Sisseton-Wahpeton

 
Les tribus Sioux Sisseton-Wahpeton vivent dans le Dakota du Nord et le Dakota du Sud autour de la route Interstate 29. Ils vivent essentiellement dans la  réserve indienne de Lake Traverse Indian Reservation. Les tribus Sisseton-Wahpeton se répartissent en plusieurs petites communautés ou villages :

  1. Lake Traverse (Bde-hda-kin-yan)
  2. Old Agency (A-te-ya-pi-o-ti-tan-ni)
  3. Buffalo Lake (Can-o-wa-na-sa-pi)
  4. Veblen (He-i-pa)
  5. Big Coulee (I-ya-ka-pta-pi)
  6. Long Hollow (Ka-ksi-za-han-ska)
  7. Enemy Swim (To-ka-ni-we-ya-pi)

Traité de 1851

Le 23
juillet 1851, le "Traité de la Traverse des Sioux" (Traverse des Sioux Treaty) fut signé entre le gouvernement des États-Unis, et les Sioux du territoire du Minnesota est mis en applications par la Commission des Affaires indiennes. Ce traité avait pour objectif d'obtenir les riches terres agricoles qui se trouvaient dans le Minnesota. De vastes étendues de terres furent ainsi cédées à partir de l'Iowa jusqu'à la frontière canadienne. Des tribus Sioux telles que les Sisseton et Wahpeton hésitèrent à se déshériter, mais les pressions étaient tellement fortes, qu'ils cédèrent avec réticence sous la menace du gouvernement fédéral. Ce traité aggrava les conditions de vie des Amérindiens. Plusieurs facteurs aboutirent à la révolte des Indiens des plaines :

  1. une ruée des colons blancs déferla sur ces nouveaux territoires ;
  2. une volonté de posséder davantage de terres par les autorités du gouvernement fédéral ;
  3. une incapacité à payer les rentes promises aux Amérindiens ;
  4. de nouvelles réductions des terres ancestrales qui aboutirent à la perte de territoires de chasse et de pêche.

Le mécontentement de l'ensemble des tribus Sioux du Dakota aboutira à la Guerre des Indiens des plaines qui durera une trentaine d'années.

Localisation des tribus Sisseton-Wahpeton

cliquez sur l'image pour l'agrandir

Territoire embrasé par la révolte des Sioux

cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

 La guerre des Sioux de 1862

L
e mécontentement des Sioux tourna à la révolte. Le soulèvement des Amérindiens se généralisa bientôt dans tout le Minnesota et le Dakota voisin. Si quelques pionniers blancs furent tués, rapidement l'armée américaine envoya d'importants renforts pour mater dans le sang cette révolte amérindienne. Cette guerre fera plus d'un millier de morts dont plus de 800 Sioux.

Près de deux mille Amérindiens furent capturés. Ils ont finalement été jugés dans des procès de masse. 303 furent jugés coupable de crimes de guerre et condamnés à mort. Sur ces condamnés, 38 hommes furent pendus le lendemain de Noël, dans la plus grande exécution de masse de l'histoire des États-Unis.

E
n 1866, Gabriel Renville fut nommé chef des tribus Sisseton-Wahpeton par le "Département de la Guerre des États-Unis".
Cette
encadrement militaire, la répression, les combats sporadiques et la spoliation de leurs terres continuèrent. La pacification militaire aboutit en 1890 au massacre de Wounded Knee.

Exécution de 38 Sioux en 1862 Combats des Sioux et Cheyennes contre l'armée américaine en 1866 dans le Dakota Maison Wahpeton

cliquez sur les images pour les agrandir

La réserve indienne de Lac Traverse


La
réserve indienne de "Lake Traverse Indian Reservation" fut créée par le Traité de lac Traverse de 1867 qui en établit les limites territoriales.

L
es limites de la réserve s'étendent à travers trois comtés chacune dans le Nord et le Dakota du Sud. La réserve s'étend sur une superficie de plus de 400 kilomètres carrés sur six comtés. Dans cette réserve, un tiers du territoire est la propriété de la tribu et les deux tiers restant par les membres des tribus. Les Amérindiens Sioux des tribus Sisseton-Wahpeton conservent des droits sur l'environnement sous l'autorité tribale en coordination avec les lois fédérales, pour la protection des terres et des ressources au sein des limites de la réserve par le biais d'élaboration de codes et de concertation.

En 2
002, Le peuple des Sisseton-Wahpeton ajouta à son appellation le mot Oyate pour se dénommer les "Sisseton Wahpeton Oyate". En langage Sioux traditionnel Dakota, Oyate est mot qui signifie peuple ou nation.

 Maps

 

 

CHEFS DAKOTAS

désolée pour la traduction des textes

Gabrile Renville Sipto Waanatan Tiowaste
Ti’wakan ou GABRIEL RENVILLE. SIPTO (BEAD) WAANATAN II (CHARGE UPON). TIOWASTE (GOODHOUSE)
1Gabriel Renville, ou Ti’wakan le sens du Pavillon Sacré,est nés en avril de 1825 au village Sisseton de "Maïs doux" sur le côté ouest de Grand Lac En pierre. Ses parents étaient tous les deux des sangs mélangés. Son père est mort en 1833 et il a été élevé comme un Dakota par son beau-père, Joseph Akipa Renville, un sang complet. En 1859 Gabriel s'est installé avec sa troisième femme sur une ferme sur le côté nord du Fleuve de Minnesota.

Quand le Conflit de Dakota a commencé, Renville a aidé à organiser le pavillon d'un soldat qui s'est opposé aux guerriers. Renville a exercé les fonctions d'un boy-scout pour général Henry Sibley au printemps 1863 et depuis trois ans Renville a agi comme le chef des boy-scouts de Dakota, travaillant du Fort Wadsworth au Territoire de Dakota. Quand la paix est finalement venue aux portions de l'est de Territoire de Dakota, Renville a commencé à organiser la nouvelle Réservation Sisseton et a mené la délégation à Washington, D.C. à négocier et signer le Traité de 1867. Il a exercé les fonctions du chef du Sissetons et de Wahpetons à la Réservation de Lac d'Esprit tout au long des années 1880 et des années 1890 et est mort à la maison de Samuel Brown à la Vallée de Marrons, Minnesota, le 26 août 1892. Il a adhéré à la douane de Dakota partout dans sa vie et n'a jamais parlé d'anglaise
Sipto (la Perle) était un chef héréditaire de l'Abdowapusikiya (Se séchant En arrière) la Bande du Dakota Sisseton. Il est né en 1834 au Lac de Bois, trouvé dans le Comté Benson, le Dakota du Nord. Son père, Hoksinawasteka “Douteusement un Goodboy” (1805–1890), était un parent de Chefs Étant debout Bufflesse et Waanatan. Il a passé son enfance au territoire de Sisseton nord entre les collines de sable du Fleuve de Souris et des bois de Minnesota central sud.

Il était un guerrier et un chasseur de 28 hivers où le Conflit de Dakota s'est produit en 1862. Pendant ces temps d'essai de près de l'inanition, sa bande a bougé au Fleuve de Peuplier au Territoire de Montana. Quand son grand-père Étant debout Bufflesse est morte, Hoksinawasteka, le père de Sipto, était à la ligne pour être principal. Pourtant, Hoksinawasteka, a accédé à son fils, Sipto, le chieftainship de la bande. Ils se sont séparés de la bande principale et Sipto a mené un groupe de 131 personnes à la nouvelle réservation et s'est installé à Mni Wakan (le Lac d'Esprit). Il a été baptisé Adam Sipto. Il a pris une parcelle de terre dans la Commune de Mission et est devenu un fermier excellent. Aveugle dans sa vieillesse du glaucome, il a stupéfié chacun par sa capacité de dire le temps de jour et des phases de la lune pendant que dans l'obscurité totale. Il est mort à l'âge de 87 ans le 20 octobre 1921, le dernier chef sur la réservation. Il est enterré dans la rue Michael Cemetery.
Waanatan est né en 1828 à une mère Sisseton qui a été rattachée au Chef Étant debout Bufflesse. Son père était Yanktonai réputé, le Chef Waanatan I (1795–1840), de la Bande Cuthead. Son père a réclamé plus de 11 millions d'acres de terrain des Chutes de Granit au Fleuve de Missouri. Leur village principal était sur le côté ouest de Lac Traversent. Le Cutheads a voyagé à tous les points à leur territoire recherchant bufflesse qui leur a apporté dans le conflit direct avec l'Ojibwa et les tribus riveraines, l'Arikara, Mandan et Hidatsa le long du Fleuve de Missouri. Beaucoup d'Yanktonais se sont sentis perdus à l'épidémie de variole de 1837. À 12 ans son père a été tué par un rival en 1840. La déchirure de Cutheads dans trois groupes. Les frères plus vieux de Waanatan, le Tonnerre Rouge et le Poisson-chat, ont pris la majorité de la bande et sont restés près du Fleuve de Missouri. Waanatan et sa mère ont quitté le groupe et se sont installés avec ses gens, les Sissetons, au Lac Traversent. Finalement Waanatan II est devenu en chef et traqué surtout entre le Lac de Démons et le Lac Traversent.

Dans la chute 1862, Waanatan et son Sissetons recherchaient bufflesse près de Hamar contemporain, le Dakota du Nord, quand les nouvelles sont sorties du Conflit de Dakota. Ensemble avec le Chef Étant debout Bufflesse, Waanatan a défendu Peu de Corbeau pour fuir à travers leur territoire. Le fait de s'attendre à l'armée suivrait, Bufflesse Effective et Waanatan ont refusé de leur donner l'aide. Malgré leurs efforts de rester neutre, Waanatan et Bufflesse Effective ont été tirés dans la guerre. Après la Bataille de Grande Butte en 1863, Waanatan est resté dans la région de Boucle de Fleuve de Souris et sa bande a voyagé ça et là à travers la frontière canadienne. À cause des nombres diminuant de bufflesse et du besoin de survivre, il est revenu au Lac de Démons et a abandonné en 1867 au Fort Totten avec seulement 62 personnes.

En 1872, par une série d'enchevêtrements entre le gouvernement, l'église et les intérêts d'affaires, Waanatan a été trompé de la plupart de son argent. Il a été forcé à vendre tout le terrain de son père pour 10 cents une acre. Plus tard dans la vie il est resté actif dans les affaires politiques et est devenu un juge de tribu. Il est mort en 1897 à l'âge de 69 ans et a été enterré dans la rue Michael Cemetery. Le chef Waanatan a vécu dans une grande maison de rondin de deux pièces au-dessous de la tour bleue d'eau à la Rue. Michael. Son fils, Suna (les Balles) Waanatan, a succédé à son père comme un chef politique. Beaucoup de descendants de Waanatan vivent toujours dans la région.
1Tiowaste n'était pas un chef héréditaire, mais est devenu un chef du Dakota Sisseton par sa propre ténacité. Sa mère a été rattachée dans Bufflesse Effective et son père était un Français. Goodhouse, ou Peu de Poisson, comme il était connu, étaient coulants à Dakota et à français. Il est né en 1825 et avait 37 ans pendant le Conflit de Dakota. Selon son propre témoignage il a été présent à la bataille de Grande Butte. Il a été reconnu comme un chef le 23 mai 1868, quand il a abandonné sa bande de 130 à la garnison à la Colline de Ryan, près du Fort Totten. La peur ils seraient confondus avec une bande de Sioux sous la "pluie dans le visage", (qui avait seulement des heures avant leur arrivée a volé certains des mulets des soldats et a infligé des accidentés sur les bergers), le groupe de Peu de Poisson a demandé à un interprète spécial de retransmettre leur message au fort.

Le chef nommé par les soldats, Peu de Poisson et sa bande léguait au Fort la Réservation de Totten et il est devenu un fermier dans le District de Mission. Bien qu'il ait démissionné de lui à la vie de réservation, il a refusé de renoncer à sa douane indienne. En 1878, l'Agent McLaughlin a essayé de le déposer, mais raté. En plus de l'agriculture, Peu de Poisson a travaillé comme un routier livrant le grain levé par la ferme de réservation au Fort Seward à Jamestown, qui a fourni de l'argent comptant dont on a grandement besoin aux gens.

Peu de Poisson était une figure proéminente à toutes les célébrations. Il menait toujours la parade à Chautauqua au Fort Totten à partir de 1893 bien dans les années 1900. Il était un orateur noté et est devenu plus tard un juge de la Cour de justice d'Offenses indiennes. Dans ces occasions spéciales il portait toujours un chapeau de tuyau de poêle et un Roi George Medal sur un cordon autour de son cou. Il a acheté la médaille en 1877 du fils de Tonnerre Rouge Principal, Makanahunhunze (se balançant son pied sur la terre) pour un bon cheval. Le 28 août 1901, il a témoigné pour les revendicateurs quant aux mouvements de la bande de Bufflesse Effective pendant la bataille de Grande Butte avant la Cour de justice américaine de Revendications. Peu de Poisson, ou Goodhouse, sont morts le 8 décembre 1919, à l'âge de 94 ans. Son petit-fils Louis Goodhouse était un Président de longue date du Lac d'Esprit la Tribu de Sioux entre 1960 et 1970. Les descendants de la fille de Peu de Poisson incluent Carl McKay, qui est devenu le plus jeune président de tribu dans la Nation et Ila McKay-Lohnes, la première femme à devenir la présidente de la Tribu de Lac d'Esprit.

 

Réserve Sioux Sisseton Wahpeton
le 23 décembre 2013

L’état du Dakota du Sud abrite plus de 62 000 Amérindiens, dont la plupart vivent dans les neuf réserves que compte le Dakota du Sud.
La majorité de la population amérindienne de l’état est affiliée à des groupes tribaux comme Oglala, Sicangu, Santee, Brûlés et autres, couramment connus sous le nom de Sioux. Ce peuple fier et honorable est également nommé, selon le dialecte de chaque groupe, Dakota, Lakota ou Nakota.

Sisseton-Wahpeton-Sioux-TribeRéserve Sioux Sisseton Wahpeton
Réserve : Ancienne réserve du Lac Traverse ; Parties des comtés de Marshall, Day, Codington, Grant et Roberts
Division : Santee
Groupe : Sisseton (Peuple des Marais) et Wahpeton (Peuple du Lac Traverse)
Surface : 42,958 hectares (sans limites)
Siège social de la tribu : Agency Village, Dakota du Sud
Langue traditionnelle : Dakota
Membres recensés vivant dans la réserve : 9 958
Principaux employeurs : Casino Dakota Sioux, Gouvernement Tribal et Bureau des Affaires Indiennes

La réserve Sioux Sisseton-Wahpeton se trouve dans la partie nord-est du Dakota du Sud et dans la partie sud-est du Dakota du Nord, sur l’autoroute Interstate 29.
Les limites de la réserve s’étendent sur trois comtés, dans le Dakota du Nord et du Sud. La réserve est composée de collines et couvre une superficie de 1036 kilomètres carrés dans six comtés. Un tiers de cette superficie est détenu par la tribu et des membres de la tribu possèdent les deux autres tiers.

sisseton- -wahpeton-siouxLe drapeau tribal de Sisseton Wahpeton

La réserve Sioux Sisseton-Wahpeton se situe dans la partie nord-est du Dakota du Sud et dans la partie sud-est du Dakota du Nord, sur l’autoroute Interstate 29.

Les limites de la réserve s’étendent sur trois comtés, dans le Dakota du Nord et du Sud. La réserve est composée de collines et couvre une superficie de 1036 kilomètres carrés dans six comtés. Un tiers de cette superficie est détenu par la tribu et des membres de la tribu possèdent les deux autres tiers.
En tant que peuple des rivières et des plaines, les Sioux Sisseton-Wahpeton étaient des fermiers et des chasseurs de bison. De nombreux mineurs de l’Est, originaires de cultures non-autochtones, prirent la route vers l’Ouest au cours de la Ruée vers l’Or de 1862, obligeant ainsi les Sisseton-Wahpeton à migrer. La tribu s’installa finalement dans le nord-est du Dakota du Sud. L’acte de 1889 divisa la Grande Nation Sioux en plusieurs réserves de plus petites tailles, dont la Réserve Sisseton. Les réserves créées en 1889 représentaient moins de la moitié de la superficie accordée par traité à la Grande Nation Sioux d’origine.

sisseton buffaloLes Dakotas Sisseton-Wahpeton sont des membres de la Grande Nation Sioux. La tribu Sioux Sisseton-Wahpeton est composée de descendants du peuple Isanti. Ce peuple se compose de quatre groupes dans la partie est de la Grande Nation Sioux. Les Isantis parlent le dialecte ‘D’ (Dakota) ou langue siouane. Ils étaient un peuple indien des plaines et des rivières vivant de l’agriculture et de la chasse au bison.

Aujourd’hui, la tribu Sioux Sisseton-Wahpeton fonctionne sous une constitution et est gouvernée par un Conseil Tribal. Ce dernier se compose d’un président, d’un vice-président, d’un secrétaire et d’un trésorier, ainsi que d’autres membres du conseil élus par les membres de la tribu.

La tribu revendique avoir la juridiction sur tous les cours d’eau traversant toute partie de la réserve ou toute terre ajoutée ultérieurement au territoire de la réserve sur décision légale des Etats-Unis.
L’élevage bovin et l’agriculture pour un nombre d’exploitants tribaux représentent la principale occupation économique dans la réserve Sisseton-Wahpeton.

La Nation emploie également un certain nombre de personnes dans la manufacture de sacs plastiques. La tribu exploite une ferme irriguée, et un programme de chasse au petit gibier, au grand gibier et aux oiseaux exotiques. La tribu exploite également le Casino Dakota Sioux et l’Agency Bingo.
La majorité des emplois est fournie par la tribu Sioux Sisseton-Wahpeton, le collège communautaire Sisseton-Wahpeton, le Casino Dakota Sioux, le Bureau des Affaires Indiennes et le Service de Santé Indien.

Protection de la culture Indienne

Depuis plus de 85 ans, l’école St. Joseph s’occupe d’enfants amérindiens. Voici quelques raisons pour lesquelles la soutenir: 
• Elle offre aux enfants sioux lakotas un accès gratuit à l’enseignement. 
• Elle leur offre un foyer sûr et stable. 
• Elle promeut l’éducation, la culture et l’épanouissement spirituel. 

Avec votre don , aidez-nous à conserver la culture des Indiens lakotas. Par votre don de 20 € au minimum, vous recevrez un attrape-rêves en tant que remerciement.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 27/06/2014