tribu des Assiniboins

 


Les Assiniboines
Ob 0f1c76 1024px a skin lodige of the assiniboin

Les Assiniboines ou Assiniboins sont une tribu amérindienne d'Amériquedu Nord, qui s'auto-désignent comme Nakotas (ou Nakodas ou Nakonas) et dont lalangue appartient à la branche dakota du groupe linguistique siouan. Avant le xvlle siècle, ils migrèrent vers le nord-ouest, plus précisément vers la région du lac Winnipeg, ensuite, ils s'installèrent près des parties supérieures des rivières Saskatchewan et Missouri.

Dès 1836, les Assiniboines sont très durement touchés par les épidémies de variole qui dévastent les tribus du Haut-Missouri.

Saskatchewan 1 Missouri
rivière Saskatchewan Fleuve Missouri


Les Assiniboines parlent le "nakota", l’un des trois dialectes sioux. Ils sont issus des Sioux Yanktons dont ils se seraient séparés à la suite d’un conflit au début du XVIIIè siècle. Les Sioux Lakotas et les Sioux Santees les appellent d’ailleurs "Hohe" qui signifie "rebelles".
À l'époque des premiers contacts avec les colons européens, les Assiniboines n'habitaient pas de villages permanents, mais se déplaçaient selon leurs besoins en nourriture. Avec l'acquisition des chevaux et des armes à feu au xviiie siècle, ils devinrent une tribu typique des Grandes Plaines, alliés des Cris contre les Pieds-Noirs (Blackfoot/Blackfeet). Alors qu'ils formaient une grande tribu au moment du premier contact, ils furent décimés par la petite vérole au début du xixe siècle.

Les Assiniboines étaient commerçants. Ainsi au milieu du xixe siècle, ils entretenaient des relations commerciales avec les Européens, tant militaires que civils, qui s'installaient en nombre croissant dans le Montana.

Les Assiniboines participent, en 1885, aux côtés de plusieurs tribus crees, à la guerre menée par les Métis de Louis Riel au Saskatchewan. Ils prennent part aux violents combats qui se déroulent le 24 avril et le 2 mai 1885 à Fish Creek et à Cut Knife Hill entre les partisans de Louis Riel et des troupes canadiennes munies de canons et commandées par le général Middleton.

220px louisriel1885 Middleton2
chef métis Louis Riel Général Middleton
Bataille de fisch creek 1 Bataille de cut knife hill 1
bataille de Fish Creek bataille de Cut Knife Hill

Aujourd'hui

Les Assiniboines ont actuellement deux réserves au nord-ouest du Montana. Ils partagent la réserve de Fort Belknap avec les Gros-Ventres et celle de Fort Peck avec les Sioux Yanktonais. Bien qu’entretenant entre elles de bonnes relations, chaque tribu a gardé son autonomie, un territoire défini, un gouvernement distinct.

Les Stoneys, la branche canadienne des Assiniboines, comptent environ 2 700 personnes. Comme les Assiniboines, ils parlent la langue nakota. Ils possèdent la réserve de Morley, près de Calgary, dans le sud de l’Alberta.

Reserve de fort belknap 1200px montana indian reservations svg Reserve de fort peck
Fort Belknap de nos jours emplacement de diverses réserves Fort Peck dans les année 1850


En 1990, on comptait 5 500 Assiniboines aux États-Unis, la plupart vivant dans les réserves de Fort Belknap et Fort Peck dans le Montana. À Fort Peck, les Assiniboines sont représentés par trois bandes :

                                   1. Canoe

2. Paddler (les pagayeurs)

 3. Red Bottom (fond rouge)

Environ 1 500 Assiniboines vivent dans des réserves du Canada en Saskatchewan et en Alberta,

Leur cérémonie la plus sacrée est la danse du soleil, qui a lieu en début d’été, après la chasse au bison du printemps. Les hommes et les femmes honorent le Grand Esprit par des cérémonies sacrées incluant la prière, le chant, le tambour, la danse et le jeûne, et finissant avec un festin. Les jeunes hommes se consacrent à des quêtes de vision en terres sacrées afin de communiquer avec leurs esprits gardiens et pratiquer des chansons et des rituels sacrés 

Danse du soleil

 

 

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 14/11/2018