les Atsinas ou Gros Ventres

 

Atsinas

1 atsinas
guerrier Atsinas

Les Atsinas (ou Gros Ventres) sont une tribu amérindienne habitant les plaines du nord du Montana et du sud de la Saskatchewan, entre les rivières Missouri et Saskatchewan. Ils parlent une langue algonquienne.

Les Atsinas sont une branche détachée des Arapahos, qui fut à une certaine époque associée aux Pieds-Noirs. Ils ne jouent pas un rôle important dans l'Histoire, et sont souvent regardés de haut par les autres Arapahos. Ils sont fréquemment confondus avec une tribu Hidatsa voisine, également appelée Gros Ventre. Les trappeurs français ont confondu le signe désignant les Atsinas(les mains déplacées le long du torse) et signifiant la faim avec le signe des Minatari Hidatsa qui désignait les tatouages que les hommes arboraient sur la poitrine.

2 campement atsinas 1908
campement Atsinas vers 1908


Les Atsinas étaient une tribu des Plaines : ils suivaient les troupeaux de bisons, vivaient dans des tipis et commerçaient avec les autres tribus. Les fusils et les munitions qu'ils avaient reçus des Britanniques leur donnaient un avantage sur les autres bandes des Plaines comme les Shoshones.

Les Arapahoes les appelaient "Hitunewa" = "mendiants"
Pour les Français ils étaient les Gros-Ventres de plaines d'où la confusion avec les Hidatsas
connus eux aussi comme Gros-Ventre mais  de la rivière.
Ils venaient du Manitoba et ils occupaient le nord du du Montana au abords du Missouri.
Chasseurs nomades, ils furent comme les Blackfeet de farouches opposants aux trappeurs et
d'irréductibles adversaires des Sioux (Crows, Dalotas, Assiniboins)
En 1867 ils s'allièrent aux Crows contre leurs protecteurs Blackefeet et furent sévèrement battus
Ils étaient 3000 en 1780 de nos jours ils sont environ un millier et vivent à Fort Belknap dans le Montana
réserve qu'ils partagent avec les Assiniboins

3 baniere

Lewis et Clark ont souvent cru qu'ils étaient proches des Atsinas ou qu'ils les avaient rencontrés. Lorsqu'ils rencontrèrent les Lemhi Shoshones, la tribu venait d'être attaquée par les Atsinas, perdant environ 20 hommes durant le raid. Pendant le voyage de retour en 1806, Lewis identifia à tort un groupe de Pieds-Noirs comme étant des Atsinas.

En 1888, les Atsinas ont été déplacés dans la réserve de Fort Belknap (Montana), qu'ils partagent avec les Assiniboines. En 1904, on comptait 535 Atsinas dans cette réserve.D'après le recensement de 1990, il reste 2 900 Atsinas, concentrés dans le centre nord du Montana.     

4 fort belknap bks museum 5 1 6 fort belknap entrance 500
Fort Belknap Fort Belknap Fort Belknap


 Histoire du : Territoire du Montana.

À l'arrivée des premiers Européens, la région était peuplée par des Amérindiens dont les Sioux, les Nez-Percés, les Kootenais, les Cheyennes, les Arapahos ou encore les Pikunis.

7 sioux 8 nez perces chiefjoseph 1 e 9 kootenais
Sioux Nez-Percés Kootonais
10 cheyenne 11 arapahos 12 pikuni
Cheyennes Arapahos Pikunis

 

Parcourue par des trappeurs français au cours du XVIIIe siècle, elle fit partie du territoire de la Louisiane, puis vendue avec elle, en 1803, aux États-Unis. Elle fut en partie explorée par l'expédition Lewis et Clark, en 1805-1806. La découverte de gisements d'or dans les années 1850-1860 provoqua une immigration massive de prospecteurs et de colons. En 1864, le Montana fut déclaré territoire. En 1876, les Sioux de Sitting Bull provoquèrent la défaite du général Custer lors de la célèbre bataille de Little Big Horn, au sud du Montana. Aujourd'hui, ce site est la principale activité touristique de l'État. Par l'Enabling Act2 voté par le Congrès, le Montana intégra l'Union le 8 novembre 1889, devenant le quarante et unième État américain. L'extraction minière fit, par la suite, la richesse de l'État.

Saskatchewan

13 saskatchewan 2

La Saskatchewan est située dans l'ouest du Canada. La superficie de la province atteint 651 036 km2,
dont 591 670 km2 de terres et 59 366 km2 d'eaux, ce qui en fait la 7e entité subnationale
du Canada en termes de superficie, et la 5e province.

La province prend la forme d'un trapèze, ses frontières suivant essentiellement des méridiens et des parallèles. L'ouest de la Saskatchewan borde l'Alberta et est délimité par la latitude 110° O ; la frontière entre les deux provinces mesure 1 225 km. Au nord, les Territoires du Nord-Ouest en sont séparés par le 60e parallèle ; au sud, la frontière avec les États-Unis est située sur le 49e parallèle. La frontière orientale avec le Manitoba n'est pas un simple arc de méridien, mais une succession de segments de méridiens à l'ouest de 101°30', reliés par de courts arcs de parallèles. La Saskatchewan est la seule province du Canada dont aucune frontière ne correspond à une particularité géographique tangible (bassin versant, cours d'eau, etc.).

14 saskatchewan

La Saskatchewan est constituée de deux principales régions naturelles : le bouclier canadien au nord et les plaines intérieures au sud. Les montagnes des Cyprès, au sud-ouest, sont une région qui est demeurée libre de glaces lors de la dernière glaciation. Le point culminant de la province, à 1 468 m d'altitude, est situé dans les montagnes des Cyprès ; il s'agit du plus haut point du Canada entre les montagnes Rocheuses et le Québec. Le point le plus bas est situé sur les bords du lac Athabasca, à 213 m d'altitude.

15 cypres hills 16 mont cypres
carte des Cypress Hills vue des Cypress Hills

 

La réserve indienne de Fort Belknap est un territoire semi-autonome gouverné par des Natif amérindiens elle couvre 1,014.064 km ² (2,626.415 km ²), et est situé dans le centre nord du Montana. Cela comprend la partie principale de leur patrie, ainsi que confiance de-réservation terres. Elle est partagée entre deux tribus amérindiennes , la A'aninin (Gros Ventre) et le Nakota (Sioux). Sa plus grande ville est de Fort Belknap Agence , à l'extrémité nord de la réserve. C'est juste au sud de la ville de Harlem dans la rivière Milk .
Fondée en 1888, la réserve est ce qui reste du vaste territoire ancestral des Blackfeet Nations et Nakodas. Le A'aninin , en tant que membres de la Confédération des Pieds-Noirs , et le nakoda Nation ont signé les traités de Fort Laramie de 1851 et de 1855 avec le gouvernement des États-Unis d'établir leurs territoires respectifs dans la zone continentale des États-Unis. La réserve de Fort Belknap fait partie de ce qui reste du territoire ancestral de ces deux nations qui comprenait tout de Montana centrale et orientale et des parties de l'ouest du Dakota du Nord. Le Blackfeet , et Fort Peck réserves indiennes font également partie de ces limites territoriales.

17 fort peck

 

 

6 votes. Moyenne 3.83 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 09/01/2019