ASSIMILATION

 

 

Assimilation

Dans le territoire anciennement français, le français domine jusqu'à maintenant, ainsi que des langues mélangées de français comme chez les Innus ou Montagnais-Naskapis du Labrador.

 Abraham ulrikab autochtone du quebec  Naskapis Quebec amerindien groupe d innus 
autochtone du Québec amérindiens Naskapis amérindiens Innus
Naskapi couverture   8047i1 jpg  Carte innus
livre sur les tribus Naskapis territoir des Innuit des Montagnais des Cree et des Naskapis territoir des Innus (pas confondre avec les Innuits)


Population montagnaise et naskapis

 

Les Indiens le parlent (souvent avec l’anglais) et sont de plus pour la plupart catholiques. Plus loin à l'ouest, de nombreuses circonstances déterminent quelles confessions les missionnaires ont pu répandre. En outre, il s'est développé un certain nombre de formes d'éclectisme, qui ont servi notamment de moyens de résistance. Il y a des formes spéciales jusqu'à maintenant, mais elles n’ont fait que recouvrir un substrat spécifiquement régional, et ne surgissent que comme une réactivation de la spiritualité traditionnelle.

 

 Capture 3 Box1 1100100014607 fra gif 
 Onu
déclaration des Nations Unies
article de la déclaration résolution
Images 15 Chef joe mathias Joe mathias chef
Nations Unies Chef Joe Mathias devant son Totem chef Joe Mathias

 

 

Les phases de mission, et de déplacement vers les réserves (jusque vers 1840 resp. 1880) – contrairement aux États-Unis, il n'y a jamais eu de demande d'anéantissement physique des indigènes – a été suivie par une période de plusieurs générations pendant laquelle l'ensemble de la culture devait être effacée : par une marginalisation économique, par l’interdiction forcée d'éléments centraux de la culture et par l'incorporation forcée des enfants dans des écoles spécialement établies : les Residential Schools, avec internats.

Les derniers essais se terminent dans les années 1980. On ne peut pas encore savoir si les négociations sur les traités entre le Canada et ses provinces d'une part et les tribus de l’autre deviendront une nouvelle étape vers la dissolution de l'identité propre de ces dernières, ou si au contraire elles la renforceront.

 

 Shingwauk indian residential school Residential schools
 

 02
Shingwauk Indian residential school
photo de classe residential school
campement amérindien près d'une residential school
Timthumb php 8d3d94d2 cb82 47ad 97a5 a70b351c44e4 C079651
campement près d'une école
autre campement avec au fond une école
autre campement à proximité d'une école

 

L'assimilation des Premières Nations est largement entamée. La plupart des membres ne maîtrisent plus leur langue d'origine, et beaucoup de langues ne sont plus parlées que par un petit nombre de locuteurs. Beaucoup d'Indiens sont urbanisés, et ont plus ou moins perdu tout contact avec leur culture traditionnelle. Il y a néanmoins de grands efforts pour une réparation économique, couplée à des essais de résurrection culturelle – avant tout dans les réserves, où l'on peut encore mettre la main sur une énorme quantité de savoirs culturels. On cultive à nouveau les langues et les rituels, certaines tribus essaient de remettre en route leur propre système social, et soulignent l'exigence d'une autonomie propre, ainsi que le recours traditionnel aux ressources de l’environnement naturel. En outre, il y a des essais de nouer des contacts avec tous les peuples indigènes qui se sont retrouvés dans un état similaire par la colonisation. Les Nations Unies ont adopté le 13 septembre 2007 une résolution contre des gouvernements du Canada, des États-Unis, d'Australie et de Nouvelle-Zélande, qui rejette toute discrimination à l'encontre des peuples indigènes, qui demande pour eux le droit à la parole dans les questions qui les concernent, mais également le droit à « rester autres » (to remain distinct). Les 19 et 20 février 2008, l'Assemblée des premières nations et le British Columbia First Nations Leadership Council ont organisé au Centre « Chef Joe Mathias » dans la Première Nation Squamish, à Vancouver-Nord un symposium intitulé Implementing The United Nations Declaration on the Rights of Indigenous Peoples (Appliquer la déclarations des Nations Unies sur les droits des peuples indigènes).

 

 

 cliquez ici (page)pour allez où vous voulez sur le site
Main 2

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 30/12/2014