LES PLAINES ET LES PRAIRIES

 

 

 

Les Plaines et les Prairie

La culture des Plaines tardive, vit largement des buffles (bison d'Amérique du Nord),avec une importance croissante du pemmican (sorte de pâté).
Des toponymes(nom de lieu) tels que Head-Smashed
(Précipice à bisons Head-Smashed-In) ou Old Women's Buffalo Jump indiquent une chasse du buffle par rabatteurs, cependant ces endroits sont rares.

Head smashed in  Head smashed 2
Nlc010274 v6 Gp036734 det


L
es Prairies semblent avoir régressé en faveur des forêts jusqu'environ 650 av. J.C. À cette époque, au plus tard vers 500 av.J.C., l'arc supplante le javelot, avec néanmoins une longue coexistence. Outre la viande de bison, une fouille près du Pelican Lake montre que les élans, les castors, les brochets, les sandres, mais aussi des racines, sont très importants.

 

Index 8  Javelot
Elan Symbolisme et signification du castor
Photo brochet 2 Poisson sandre

 

Les tumulus ne sont présent que dans les deux Dakotas. Au Montana, on trouve des villages de tentes de dimensions considérables, et qui ont été utilisés sur un millénaire. Les tipis sont ceints de barrières de pierre. Le commerce au long cours avec l'obsidienne, le silex et d'autres matériaux est très étendu et atteint vers l'ouest le fleuve Fraser et le Pacifique. Apparemment, il y a des lieux sacrés,les chamans conjurent les puissances métaphysiques. Il y a des indications sur le fait qu'au moins une bonne partie des morts sont mis à sécher sur des supports avant leur enterrement. On rentre aussi les morts dans leurs tentes. Certaines fouilles montrent des individus assez grands, mais qui souffrent souvent d'arthrite ou d'autres maladies.

 

Tin sign wild west prairie canyon indian teepee

Tipi01

Obsidienne

obsidienne

Silex 1

silex

 

 Le Plateau

La culture du Plateau tardive est caractérisée par la petitesse de ses
e
spaces-In Buffalo Jumps comparativement à l'immensité du paysage.
E
n ce qui concerne la migration entre les villages d'hiver et les camps d'été, rien n'a changé. Les provisions sont disposées dans des trous dans la terre, les pierres chauffées servent à cuisiner, le saumon fournit la part du lion dans la nourriture.
Nla aus nk1428 4 s41 v
Des
sculptures en forme d'animaux semblent se multiplier, et également le commerce avec les peuples de la côte, principalement sur le Fraser moyen et la Thompson. Les villages deviennent notablement plus grands, et la population s'accroît, cependant beaucoup de ces grands villages ne sont habités que pour une courte période, tandis que d'autres le sont pour un millénaire (p.ex. Keatly Creek Site).

 

Pdp00070s

Keatly Creek Site dessin

 1381950796790

Keatly Creek Site

 

La caractéristique est la maison semi-enterrée, encore que ceci soit remis en question chez les Kootenays. Ce type d'habitation rend possible un stockage plus important, et assure donc mieux la nourriture (à partir de 2000 av.J.C.). Chez eux, l'influence des cultures des Plaines ne se renforcera qu'avec l'introduction du cheval. Les locuteurs du groupe des langues Eyak-athapascanes, comme les Chilcotins et les Dakelh n'ont  peut-être émigré vers le sud que vers 500 av.J.C.
La phase du Plateau tardive est divisée à son tour en trois sous-phases, l'horizon Shuswap (2500 à 500 av.J.C.), l'horizon Plateau (500 av.J.C. à 800 ap.J.C.) et l'horizon Kamloops (800 à 1800). L'arc et les flèches apparaissent très tard. Les récipients à tête humaine sont probablement des chefs-d'œuvre de cérémonie. Et il s'est développé une société basée sur les liens de famille, au-delà des liens tribaux et sur une hiérarchisation. L'accès aux ressources dépend de la considération, qui devient de plus en plus héréditaire.

 

  cliquez ici (page)pour allez où vous voulez sur le site
Main 2

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 31/12/2014