1853 à 1879 Guerre des Utes

 
 

1853 à1879 "Ute Campaign"

La nation Ute s'est épisodiquement rebellée contre les blancs. Les colons Mormons s'accaparaient implacablement des terres Ute et épuisaient leurs ressources agricoles ainsi que la faune. Voyant que l'intrusion des Mormons devenait toujours pire, quelques Utes décidèrent une série d'incursions sur leur colonie. On a appelé cela la "Walker War" (1853) qui faisait suite à des ordres su Président A. Lincoln, pour les forcer à se rendre dans la réserve de Uintah Valley. Un traité de paix est conclu en 1855.

1 8 Reserve 2 mirror lake uinta mountains utah 1
paysage de la réserve de Uintah Valley carte de la réserve Uintah Valley paysage de la réserve de Uintah Valley

 

La guerre Ute "Black Hawk War"(1865-1868) (ce combattant est différent du fameux chef en Illinois) éclata à la suite du non-respect par les blancs, des écosystèmes auxquels les Indiens sont attachés. Pour lutter contre la famine, Les Indiens commencèrent à voler du bétail aux colons. Les Indiens affamés se réunirent autour d'un jeune Ute provocateur "Black Hawk", qui avait été accusé du meurtre de cinq Mormons, puis s'était échappé avec une centaine de bêtes. Il enthousiama des tribus Ute, Paiute et Navajo qui firent une lâche alliance pour commettre des pillages dans la région. Après une lutte prolongée qui épuisa les deux côtés, un traité de paix fut signé le 2 mars 1868, interdisant l'accès des terres Utes aux non-Utes.

Black hawk 1 Blackhawk 1
Chef Black Hawk 1767/1838
Ma-ka-ta-i-me-she-kia-kiak
tribu des Sauk et Fox
Chef Black Hawk 1830/1870
Antonga
tribu des Ute



La Guerre Ute de 1879 fut un véritable drame. Les colons blancs affluaient dans le Territoire Ute, souvent dans des conditions misérables, après avoir passé des cols en altitude. Le gouvernement fédéral poussait en même temps au déplacement des Utes dans l' "Indian Territory" en Oklahoma, afin d'ouvrir les réserves à la colonisation. Des conflits étaient donc inévitables. Les Utes étaient contrariés par la diminution de leur possibilité de chasse et les blancs contrariaient et perturbaient les Indiens.

Telle était la situation quand Nathan C. Meeker fut nommé agent de la réserve Ute de "White River", en mars 1878. A l'opposé il y avait le Chef Ouray, qui cherchait à remédier à la situation par la paix et le compromis, et les Chefs Jack et Douglas, qui résistaient avec acharnement. Dans cet imbroglio Meeker fut l'étincelle qui provoqua l'explosion.

White river Nathan c meeker
Vallée de la White River  


Nathan C. Meeker  était un idéaliste résolu à transformer les Indiens Ute qu'on appellait des "primitif-sauvages" en travailleurs et fermiers assidus et pieux. Il n'était pas qualifié pour gérer cette situation. En cas de désobéissance il les privait de nourriture et tuait leurs chevaux pour faire de la place dans les champs. Inutile de dire que ses idées n'étaient pas populaires. En effet, pour les Utes
le travail de la terre était réservé aux femmes et le cheval était la chose à laquelle il tenait le plus. Pour faire appliquer sa politique Meeker demanda des soldats, et un détachement de cavaliers Noirs, sous le commandement du Capitaine Dodge fut envoyé à "Hot Sulphur Springs" en attendant l'évolution.

Sulphur spring Capitaine villiam foster dodge
Hot sulphur spring en 1853 (gravure de Edward Beyer's Capitaine William Foster Dodge

 

Pendant ce temps, le Major Thornburg, commandant à Fort Steele dans le Wyoming, était parti pour l'agence avec trois compagnies de cavalerie et un compagnie d'infanterie. Le 29 eptembre 1879, approximativement à 20 miles au nord est de Meeker, il tomba dans une embuscade tendue par une force Ute. Dans la bataille qui suivit, Thornburg fut tué ainsi que 13 de ses soldats, et les soldats survivants durent battre en retraite et ériger une barricade avec un wagon de train et les chevaux morts. Après cela, les Indiens les assiègèrent. L'éclaireur Joe Rankin chevaucha pendant plus de 28 heures sur 165 miles pour informer le General Wesley Merritt, qui arriva le 5 octobre avec 550 hommes qui mirent les Indiens hors combat et les reconduisirent dans les réserves en Utah, Colorado et Nouveau Mexique. En même temps, le Capitaine Dodge était venu à l'aide des soldats assiègés mais avait seulement réussi à refouler les assaillants avec le reste de soldats de Thornburg.

Majorgeneralwesleymerritt Major thomas tipton thornburgh
General Wesley Merritt Major Thomas Tipton Thormburgh



A l'agence la situation était devenue de plus en plus critique. Tom et Billy Morgan, des pionniers propriétaires d'un ranch étaient venus à l'agence pour participer à une course de chevaux avec les Utes, mais trouvèrent une situation explosive. Pensant plus à leurs cuirs chevelus (scalps) qu'à faire une course, ils prévinrent Mr Meeker et rentrèrent chez eux. Mr Meeker ignorant l'avertissement, fit exécuter le labourage du pré réservé aux chevaux, qui pour lui, était la question principale. Ce fut l'injure suprême. En faisant cela il signait son arrêt de mort et de chaque employé mâle de l'agence, pour le 30 septembre, le second jour de la bataille de Milk Creek, les Indiens ouvrirent les hostilités. Un homme, Frank Dresser, échappé sous une pluie de balles allait mourrir plus tard de ses blessures. Meeker et sept autres membres de l'agence furent tués. Les femmes et les enfants, la famille de Meeker capturés et pris en hôtage pendant deux semaines, et l'agence brûlée.

Alonzo chappel the battle of mill creek
bataille de Milk Creek par Alonzo Chappel



Les prisonniers blancs, Madame Meeker et sa fille, Madame Price la femme du forgeron et ses deux enfants ont été emmenés au sud à Colorado River. Quand les nouvelles du massacre sont arrivées à Los Pinos, l'agence Ute d'Uncompaghre dans la vallée du Gunnison, le  chef Ouray était à une partie de chasse, mais Chipeta, après avoir envoyé un messager le mettre au courant des nouvelles, chevaucha seule vers le nord pour intercepter les prisonniers blancs. Cet exploit lui valut les applaudissepments de toute l'Amérique.

Chef ouray et chipeta   
Chef Ouray et sa femme Chipeta

 

Le 5 Octobre , le General Merritt releva les 30 soldats affamés à Milk Creek et se précipita à l'agence, qu'il trouva en ruines fumantes. Merritt et décida de construire un fort pour les quartiers d'hiver.
Après 23 jours de captivité , les femmes furent délivrées par le General Charles Adams qui venait de Los Pinos.

General adams
Délégation Ute accompagnée par le Général Charles Adams
à ses côté Woretsiz
assis de gauche à droite Chef Ignatio Carl Schurz secrétaire de l'intérieur
le chef Ouray et sa femme Chipeta



Au Colorado, le "Meeker Massacre" marqua le début de la révolte Ute. Le cri "Ute's must go" (les Utes doivent partir) a été entendu dans l'ensemble du Colorado. La tribu a été contrainte de signer un traité de paix et de retourner dans la réserve d'Ouray dans l'Utah.

En 1880, Chef Ouray se rend à Washington pour négocier le traité de paix.

Ute expedition: du 3 avril au 9 septembre 1879 (Colorado- White River Campaign)

Ute Indian Campaign : 21 septembre 1879 au 8 novembre 1880 (Colorado et Utah)

Entre 1859 et 1879, la population Ute est tombée de 8.000 à 2.000 en raison des maladies et de la diminution des possibilités de chasse.

 

 


 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 24/12/2015