1675 Bataille de Bloody Brook

 

 

 


 

1675 La bataille de Bloody Brook
( ruisseau sanglant )
 

 300px battleofbloodybrook
cliquez sur l'image pour voir la taille reélle gravure représentant la bataille

Sous  la pression croissante des colons pour l'extension de leurs territoires, les tribus indiennes  Wampanoag, Anawon,  Tuspaquin,  Nipmuc, et  Pocumtuc se sont liés ensemble sous la conduite du Roi Phillip, chef des Wampanoags. En juin, 1675 un Wampanoag a été tué par des anglais à Swansea, et  la guerre du Roi Philip a alors commencée. Les Wampanoag  tendirent des embuscades aux colonnes anglais à Swansea. D'autres incursions ont eu lieu  près de Taunton, de Tiverton, et de Dartmouth. En attirant  pratiquement chaque tribu de Nouvelle Angleterre, des guerriers ,Philip a commandé plus de 1.000 guerriers.

Les anglais ont rassemblé une armée à Plymouth en juillet et ont marché sur le village de Phillip à Mount Hope (près de Bristol,  Rhode Island) brûlant chaque   village  Wampanoag sur sa route.
Philip est arrivé à l'ouest dans le pays des Nipmuc du Massachusetts central. De là   à l'ouest, la guerre a alors repris  un rythme bien plus furieux.
Les Brookfield et les Worcester pillés par les Nipmuc et se sont liés avec les Pocumtuc pour  les attaquer dans River Valley au Connecticut. Après le raid de Northfield, le reste des forces du capitaine Beers ont tendu une embuscade  au sud de la ville et plus de la moitié  ont été tués. Trois survivants ont été capturés et furent brûlés à un  pieu.
En septembre, les villes de Deerfield et de Hadley ont été attaquées forçant les colons à abandonner leurs maisons et le fort dans Deerfield. Faisant face à un hiver sans nourriture, 80 soldats sous les ordres du   capitaine Thomas Lothrop ont été expédiés avec 18 éclaireurs pour aller cueillir des récoltes abandonnées près de Hadley. Tous c’est bien passé jusqu'au voyage du retour, quand l'expédition a repéré quelques raisins le long de la piste au sud de Deerfield. Plusieurs des hommes ont rangés leurs fusils et ont commencé à cueillir les raisins. Alors l'expédition a été pise en embuscade par 700 Indiens  Pocumtuc. Seulement sept ou huit se sont échappés. D’autres  anglais avec 60 guerriers  Mogegan sont  arrivée trop tard et ont trouvé seulement sept survivants. Soixante quatre ont été enterrés dans une tombe.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 08/11/2015