1540 1ère exploration

 

  
 1540 / 1642

Premières explorations de Coronado 

 Les rumeurs de Sept Villes d'or

Francisco Coronado était un explorateur espagnol qui a visité les régions du sud-ouest américain. Il est né à Salamanque, Espagne vers 1510. Il a quitté la maison 
adolescent parce que ses parents ont promis leur fortune à son frère.

Il a rapidement entrepris l'exploration.

En tant que gouverneur de la Nouvelle-Galice (une province de la Nouvelle-Espagne dans l'actuel Mexique), Coronado a entendu des histoires de sept villes d'or
le long de l'océan Pacifique nommés
**Cibola**
il organisa simultanément une expédition  par terre et par mer 

Francisco vasquez de coronado

Francisco Vásquez de Coronado était un conquistador espagnol qui a voyagé à travers le Nouveau-Mexique et le sud-ouest des actuels États-Unis entre 1540 et 1542

Naissance : 1510, Salamanque, Espagne
Décès : 22 septembre 1554, Mexico, Mexique
Parents : Juan Vásquez de Coronado y Sosa de Ulloa,Isabel de Luján

 

Em50aaf380

**Cités d'or Cibolà
Les cités d'or sont un mythe qui s'est développé principalement après la découverte de l'Amérique de 1492, lorsque les conquistadors ont exploré le
Nouveau Monde à la recherche de villes regorgeant de richesses.


Les origines de ce mythe remontent au XIIe siècle mais c'est à partir de 1539
que la légende prit de l'ampleur avec le récit de Marcos de Niza,
moine franciscain envoyé en exploration en Amérique du Nord
et qui prétendit alors avoir découvert l'existence de sept immenses
et riches cités qui ne furent jamais retrouvées.
Le mythe a par la suite évolué en engendrant plusieurs autres légendes
qui ont inspiré de nombreuses œuvres de fiction et durablement
marqué l'imaginaire collectif
(notamment en interférant avec le mythe de l'Eldorado, inspiré de la mythologie et des traditions Chibchas en Amérique du Sud).

Antonio de mendoza Livre sur marcos de niza Mythologie chibchas
Antonio de Mendoza ouvrage sur Marcos de Niza ouvrage sur la légende Chibchas


Les villes ont été dépeintes comme  contenant des maisons faites
en or et des rues pavées d'or.

Coronado et son ami, Antonio de Mendoza, ont investi de grosses sommes
d'argent dans l'expédition.

En 1540, Coronado, Mendoza, et 335 Espagnols, 1300 indigènes, et quatre moines franciscains se sont dirigés vers le nord aux fins de la prise
de l'or des Sept Cités de Cibola.

Pueblo mesa verde

Bien qu'ayant réussi à trouver l'inspiration probable des récits sur Cíbola,Coronado avait été amèrement déçu.Les cités magnifiques qui lui avaient été promises étaient en réalité les pueblos  d'argile poussiéreux des Zuñi , demeures hautes de plusieurs étages, ingénieusement bâties dans le canyon. On suggère que de loin la paille mélangée à l'argile a pu scintiller, donnant l'impression à un observateur distant que les bâtisses étaient en or.

Mais les Zuñi ne possédaient pas d'or, et ils ont payé ce manque de leurs vies, comme on pouvait s'y attendre.

 

 Suivant la côte de la mer de Cortés, il progressèrent vers le nord
et le Sonora, traverse la Gila et arrive à Cibola, à l'ouest de ce qui
est aujourd'hui l'État du Nouveau-Mexique.
Cependant, la déception a été de taille : bien loin de la cité d'or prospère
décrite par Marcos, Cibola n'était en fait qu'un village d'Indiens Zuñi.
Marcos est renvoyé au Mexique pour son mensonge.

Coronado conquiert Cibola et explore six autres villages Zuni. Il lance de
nombreuses autres expéditions :
Melchior Diaz est envoyé vers le Colorado à la rencontre de
Hernando de Alarcón chargé d'apporter des provisions à Coronado.
Pedro de Tovar est envoyé au nord et entend parler d'une grande rivière
un peu plus à l'ouest du fleuve Coronado.
García López de Cárdenas, envoyé à la recherche de ce cours d'eau,
est le premier Européen à voir le Grand Canyon.
Hernando de Alvarado est envoyé vers l'est et trouve des villages autour
du Río Grande. Il s'installe dans l'un d'entre eux pour passer
l'hiver (à Tiguex, aujourd'hui Bernalillo au Nouveau-Mexique). Pendant leur hivernation,
les membres de l'expédition doivent repousser des attaques nombreuses d'Indiens.

Melchiot diaz Hernando de alarcon Pedro de tovar
dessin représantant Melchior Diaz
Hernando de Alarcon
Pedro de Tovar

 

 

Coronado rencontre alors un Indien qu'il surnomme Le Turc et qui lui parle de Quivira, une terre riche au nord-ouest. Il décide de partir à sa recherche, prenant Le Turc comme guide. Ils traversent le Nord du Nouveau-Mexique et le Nord du Texas actuel. Cependant, le Turc ment sur le chemin à prendre, ou du moins Coronado le pense-il :
il fait donc exécuter son guide.

 

Garcia lopez de gardenas

Garcia Lopez de Gardenas

 

D'autres indigènes lui permettent d'atteindre Quivira, un village près de
l'actuel Lindsborg au Kansas, mais sa déception se répète.
Les Indiens Quivira (appelés ensuite Indiens Wichita) ne sont pas riches, le village
n'offrant que des huttes aux toits de chaume, le tout sans une once d'or
dans les parages. Coronado retourne alors à Tiguex où il a laissé le gros
de ses forces et où il passe un nouvel hiver.

En 1542, il retourne au Mexique par là où il était venu, mais avec seulement 100 hommes. Même si cette expédition a été un désastre
(hormis la découverte du Grand Canyon), il reste gouverneur de Nouvelle Galice
jusqu'en 1544, puis il se retire à Mexico où il meurt en 1554.

 

Gran quivira mission Wichita 1 Images 19
ruine de la mission de Quivira
indiens Wichita
village de Quivira


Découverte du Grand Canyon
Coronado a envoyé plusieurs groupes d'éclaireurs à la recherche des sept cités de Cibola.
La première, partie en surveillance ils ont attaqué un village
indien Hopi, qui s'est avéré être aussi pauvre que les villages Zuni.

Bien  que l'or ni fut pas découvert, les membres de l'expédition
ont appris l'existence de la rivière Colorado, qui était situé à l'ouest.

Coronado a ensuite envoyé un deuxième groupe pour trouver la rivière Colorado.
Les membres de ce groupe d'éclaireurs ils ont été les premiers à trouver la rivière Colorado et le Grand Canyon.   

  

2 1 Index 2jpg Index 20
Grand Canyon
Grand Canyon Grand Canyon

 

Malheureusement, l'expédition a échoué en descendant le Grand Canyon sur la rivière Colorado, et donc ne purent pas faire le lien avec l'autre expédition .
Ils se sont ensuite dirigé à l'est où ils ont rencontré un autre village pueblo
le long du Rio Grande au Nouveau-Mexique.

Ils étaient près de ce village appelé Tiguex, près de l'actuelle Albuquerque,
où Coronado et son expédition  passèrent l'hiver de 1540-1541.

Pendant l'hiver, Coronado en conflit avec les Indiens du village
dans ce qui allait être connu sous le nom de guerre Tiguex. 
À la suite de la guerre, des centaines d'Indiens ont été tués et le village
pueblo a été détruit.
Pourtant, aucune ville d'or!
Durant l'hiver 1540-1541, Coronado une fois de plus entendu
parler d'une ville mythique au nord-est connu sous le nom de Quivira  
réputée pour être pleine d'or et de richesses.

Coronado et son expédition ont parcouru des centaines de mile
pour rejoindre Quivira aujourd'hui dans le Kansas.

Une fois de plus, Coronado a subi une déception terrible quand il a trouvé
le village et il n'y avait pas d'or.

Coronado est retourné à Tiguex et a passé un autre hiver.
Le 29 Juin 1541, Coronado a tenu la première messe chrétienne
à l'intérieur de l'actuelle ville de Dodge City  au
x États-Unis dans le Kansas.
L'événement est commémoré p
ar une grande croix en béton appelée la
                      Croix de Coronado.
   

indiens Pueblo et les Conquistadors Tiguex Croix de Coronado

                                                           

Décès dans la Disgrace
Coronado fut bientôt obligé de retourner en Nouvelle-Espagne (Mexique). Il est resté  gouverneur de la Nouvelle-Galice, mais ses expéditions l' avait ruiné. Il est mort
le 22 Septembre 1544 à Mexico.

 

  cliquez ici (page)pour allez où vous voulez sur le site
Main 2
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !