objets rituels

 

 


Objets rituels

 

Avant l'arrivée des blancs, les Algonquins organisaient des cérémonies en guise de reconnaissance ou de lébration de l'importance d'énements saisonniers, politiques,économiques, de développements,sociaux, spirituels, individuels et communautaires. Durant larémonie, les Algonquins utilisent ce qu'on appelle des objets cérémonials. Chacun a sa propre fonction symboliqueou sacrée. En voici des exemples :

 

Ceinture wampum



La ceinture wampum qui est fabriquée à partir de petits coquillages poncés puis percés,est utilisée comme élément de mémoire.Tous les éléments sur cette ceinture représentent un aide-mémoire et plus elle était longue, plus il y avait de mémoire. Il existe plusieurs types de ceinture, dont une d'alliance et une autre de rançon. Cette dernière était utilisée pour payer la libération d'un prisonnier, faute de quoi, il était mis à mort. Plus la ceinture était longue, plus la rançon demandée était grande. Celle d'alliance était utilisée pour enregistrer les traitées et les alliances. Bref, ces ceintures pouvaient représenter soit des prophéties, des événements historiques, des traités ou des accords.

 

La Pipe

 

 

La pipe est un objet que lesAlgonquins bourraient de tabac naturel et qui était fait en satite et en bois. La fumée de la pipe contribuait à acheminer les pensées de l'utilisateur vers le Créateur. Elle permettait également de rendre grâce pour toute la création et pour les animaux. Selon eux, fumer la pipe était un message muet lorsqu'ils racontaient des histoires, cela invitait les gens à écouter et y prendre du plaisir. Les peuples algonquins utilisaient la pipe pour mesurer le temps et la distance. Le mot Nijopwagan qui signifie «deux pipes», indique le temps requis pour fumer deux pipes. Cela repsentait environ une durée d'une heure.

 

Bâton orateur

 

Les Algonquins avaient recours à un objet qui symbolise la communion avec la terre pour animer les rassemblements et les réunions, le bâton d'orateur. Seule la personne qui le possédait avait le droit de parole. Les autres pouvaient signifier leur intention de parler en levant la main. De cette manière, ils évitaient le chaos et le fait de donner systématiquement la parole à tous les membres du cercle permettait à chacun de participer, s'il le voulait. Le silence était également acceptable et chaque participante et participant avait le droit de s'exprimer.

 

 

les Hochets

 

 

Quand quelqu'un était malade,on agitait des hochets pour invoquer l'esprit de la vie. Afin d'aider à entreprendre une nouvelle vie, les anciens se servaient de ces instruments pour invoquer les esprits qui gouvernent les quatre directions. Par la suite, les participants prenaient part à une cérémonie de sudation pour rechercher la purification spirituelle et physique .

les Tambours

drums-redimensionne.jpg

Les tambours sont le pouls de la nation et de l'univers. Ils en utilisent de différentes tailles, selon les usages. Pendant les cérémonies, il est défendu de déposer des objets dessus et de se pencher sur les tambours. Commece sont des objets sacs, quelqu'un veille à ce que personne ne s'en approche sous l'effede l'alcool ou des drogues.

 

  cliquez ici (page)pour allez où vous voulez sur le site
Main 2

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 06/01/2015