Left Hand ou Niwot

 


Left Hand ou Niwo
t
1825-1864

http://coloradolandmarkblog.com/u/staticpages/2012/08/Chief-Niwot.jpg

était un chef de tribu  des Arapaho
du suqui a joué un rôle important dans l'histoire du Colorado . Chef Niwot et son peuple vivaient le long de  Front Range hivernaient souvent à Boulder Valley, site du futur Boulder, Colorado . Malgré la transgression des frontières du territoire de Arapahos, les premiers prospecteurs ont été accueillis par Niwot à Boulder Valley pendant la ruée vers l'or du Colorado . On a supposé qu'il était mortavec plusieurs des ses guerrier tué par leTroisme Cavalerie du Colorado dans le massacre de Sand Creek , événements déclencheurs qui ont amené à trois décennies de guerres indiennes à travers l'Ouest américain. Tout au long du comté de Boulder , de nombreux lieux rendent hommage au chef Niwot et à la tribu Arapaho. Le lieu désigné du recensement de Niwot, Colorado , Left Hand Creek Niwot Montagne, Niwot lycée , Niwot primaire,Niwot Ridge etLeft Hand Brewing Company sont tous appelé  par son nom En outre, une artère principale qui traverse Boulder est baptisée Arapahoe Avenue.

 



Au milieu du 19ème siècle les
Arapaho du Sud c'étaient aventurés assez loin au nord de Boulder Creek. Ils considérèrent Valmont Butte comme un site sacré et ils y effectuaient leurs cérmonies et leurs rites. C'était leur territoire de chasse jusqu'à l'arrivée des chercheurs d'or à l'automne 1858.



Dirigés par le capitaine T
homas Aikins les chercheurs d'or venus de Fort St. Vrain à environ 40 km à l'est. Niwot et Bear Head ainsi que Many Whips et d'autres Arapahos qui campaient près de Valmont Butte le sont porté à leur rencontre et les ont acceuillit pacifiquement mais leur on demandé de partir rapidement.

 

 


Une ma
lédiction, un rêve et une paix mal
heureuse
Le chef Niwot à
déclaré "c'est la malédiction de Boulder" selon le chef la malédiction était due à son paysage à couper le souffle il dit "les gens voient la beauté de cette vallée et il veulent y rester mais leur séjour sera la ruine de ce paysage"
                    Boulder Colorado                  
Le
chef Niwot a demandé aux chercheurs d'or de partir mais ceux-ci ont refusé et ils ont cherché à flattés le chef. Ils lui on fait goutter des plats exotiques et surtout des alcool pour l'enivrer. Pendant ce temps Bear Head et Many Whips sont retourné dans leur camp pour se préparer à la guerre avec leurs guerriers. Mais quand il sont revenu près de Niwot celui-ci avait fait la paix avec les chercheurs d'or
Après
trois jours de tension et la menace d'une bataille supendue dans l'air et palpable Niwot se rangea dans le camp de Aikins.


U
n chamans Arapaho lui dit avoir eu un rêve du Grand Esprit, dans ce rêve le chaman à vu une grande inondation courvrant la terre des Arapaho et les avalant alors que les blancs ont réussi à se sauver.
Niwot i
nterpréta ce rêve comme le signe que les blancs allaient envahir son pays et qu'il ne pourrait rien faire pour les arrêter
Il
comprit que la seul solution était de faire la paix pour que son peuple de soit pas englouti par le déluge.


Pl
us tard Niwot et Little Raven ont maintenu leur position de coexistance pacifique avec les blancs. Ils ont été si accueillants que ces dernier ont donner leur nom à des rues des villes de Denver et de Boulder.
Cette p
aix n'a pas tenu car les colons sont venus toujours plus nombreux et n'ont pas respecté les accords signé avec les indiens et en 1862 il y eu un soulèvement des Sioux dans les plaines du nord des Etats frontaliers de Boulder rendant les Arapaho méfiants et nerveux
En 1
864 les tensions le long de la Front Range entre les colons et les Arapahos étaient très fortes. Des raids contre les trains et les forts se sont intensifiés jusqu'au 11 juin ou la famille Hungate fut massacrés sur son ranch au sud est de Denver.


Joh
n Evans gourverneur territorial convaincu que toutes les tribus étaient responsables à décider de se débarasser du "problème indien" une fois pour toutes
Il a ordonné
aux Arapaho et aux Cheyennes de camper près du Fort Lyon, à Sand Creek région reculée à l'est du Colorado. Il a ensuite levé le 3ème de Cavalerie du Colorado dirigé par le colonel John Chivington pour éliminer les "indiens hostiles"
Pe
ndant ce temps les Chefs Niwot, Little Raven et Black Kettle étaient tranquillement dans le camp assigné refusant de faire la guerre.

 

 


Le m
assacre de San
d Creek
Après des mois de patrouilles, Chivington et la cavalerie n'avaient toujours pas réussi à trouver de tribus hostiles. Ils étaient frustrés et se sont dirigés vers Sans Creek. Selon le témoignage du major Edward Winkoop commandant de Fort Lyon disant que les autochtones (Arapaho et Cheyenne) n'avaient pas fait de raids. Le colonel Chivington et ses homme on attaqué à l'aube du 29 novembre 1864 suprenant les indiens dans leur sommeil.

Image result for Black kettle
Le
chef Black Kettle étant sur qu'il y avait une erreur a levé le drapeau américain et le drapeau blanc. Les balles de l'artillerie ont continué de sifflé et on enfoncé le barage massacrant les Arapahos et les Cheyennes.
Chef Niwot se tena
it au mileu de la bataille les bras croisé en signe de paix refusant de se battre contre les blancs qu'il croyait encore être des amis. Il a été mortellement touché et il est décédé quelques jours plus tard.
On ne sait pas exactement co
mbien d'amérindiens sont morts mais la plupart étaient des femmes des enfants et des personnes agées.
Le
massacre de Sand Creek était une telle atrocité que le président Abraham Lincoln à ordonné un enquête du Congrès. Le congrès à décrété que ce n'étai pas une bataille mais un massacre.
Le gouverneur Evans à été démis de ses fonctions et le Colorado placé sous la loi martiale

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 14/07/2014