Little Wolf

 

Little Wolf (chef cheyenne du nord)
vers1820-1904.

Little Wolf (O'kohomoxhaahketa en Cheyenne, parfois transcrit «Ohcumgache » ou « Ohkomhakit », traduit plus précisément Little Coyote), né vers 1820, mort en 1904, était un chef cheyenne du nord des États-Unis. Il était un grand tacticien militaire et est connu pour avoir mené une évasion spectaculaire de sa prison dans l'Oklahoma pour retourner dans sa patrie Cheyenne du Nord en 1878..
Né d
ans l'actuel Montana avant le milieu des années 1850 (plus précisément vers 1820), Little Wolf devient un chef en vue des Cheyennes du nord, menant un groupe de guerriers appelé « les Grattoirs de Corne d'Élan » (« Elk Horn Scrapers ») pendant les Guerres des Plaines du Nord. Il s'est battu dans la Guerre de Red Cloud, guerre pour la Bozeman Trail, ayant duré de 1866 à 1868. En tant que Chef, il signe le Traité de Fort Laramie (1868) et est nommé Chef « Vieil Homme » parmi le Conseil des Quarante-quatre, un très grand honneur dans la culture Cheyenne traditionnelle. Il est aussi nommé Chef de la médecine douce, porteur de l'incarnation spirituelle de la Médecine Douce.

Il
n'est pas présent à la Bataille de Little Big Horn, mais a joun rôle avant et après la bataille. Quelques scouts de son camp trouvèrent apparemment une certaine alimentation laissée derrière elle par la force d'attaque de Custer et ont été observés par des scouts militaires américains. Ce fait a été rapporté à Custer, qui a inexactement supposé que cela était le fait des principaux camps sioux et cheyennes de Little Big Horn et a redoublé son attaque, essayant d'empêcher l'évasion des Amérindiens présents. Après la bataille, Little Wolf est arrivé et a été retenu et presque tué par les Sioux qui l'avaient cru dans le camp des blancs.

Après la défa
ite de Morning Star (Dull Knife) par le Colonel Ranald S. Mackenzieen novembre 1876, Little Wolf est amené de force dans une réserve amérindienne de l'Oklahoma. Vers 1878, lui et Dull Knife mènent presque 300 Cheyennes de la réserve près de Fort Reno (Oklahoma), à travers le Kansas, le Nebraska, le Territoire du Dakota, vers le Territoire du Montana, leur terre natale. Pendant le voyage, ils échappent à la cavalerie américaine qui essaye de les capturer. Les deux groupes se séparent après le Nebraska. Tandis que le groupe de Dull Knife est finalement forcé de se rendre près de Fort Robinson, celui de Little Wolf arrive finalement au Montana où on les autorise à rester.

Little Wolf deviendra plus tard un scout pour l'armée américaine sous le géral Nelson Miles. Il est impliqué dans une discussion mouvementée sur une de ses filles, qui aboutit à la mort de Starving Elk. Prétendument, Little Wolf était intoxiqué quand il le tua au Poste de Commerce d'Eugenie Lampherele 12 décembre 1880. Little Wolf entame alors un exil volontaire suite à ce déshonneur.

Il
finit sa vie à la réserve des Cheyennes du Nord où il meurt en 1904. George Bird Grinnell, un ami proche et ethnographe qui a documenté la vie de Little Wolf, a dit de lui qu'il était « le plus grand Indien qu'il ait jamais connu ».
Faits m
arquants

  • vers 1820 : Naissance
  • 1856 : Impliqué dans un affaire de cheval volé à Platte Bridge.
  • 1866 : Prend part à la Guerre du Nuage Rouge.
  • 1868 : Signe un traité avec le gouvernement américain à Fort Laramie.
  • 1868 : Brûle le Fort Phil Kearny.
  • 1873 : Visite Washington DC avec une délégation cheyenne1,2.
  • 1876 : Participe au combat dit de Dull Knife.
  • 1877 : Obligé à être emprisonné dans une réserve de l'Oklahoma, au Sud.
  • 1878 : Prend la tête d'une évasion spectaculaire et retourne au Montana.
  • 1879 : Devient scout à l'armée américaine.
  • 1880 : Tue Starving Elk, démis de ses fonctions de Chef, part en exil volontaire.
  • 1904 : Mort

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 03/07/2014