Quanah Parker

 


Quanah Parker
chef comanches
1840-1911

Quanah Parker (né dans les années 1840 - mort le 23 février 1911) est l'un des plus éminents chefs des Comanches Quahadie ou Kwahadi. Il est le fils de Cynthia Ann Parker.

Dans les années 1860 et 1870, l'extermination systématique des bisons (qui constituent la principale ressource des Comanches et jouent un rôle capital dans leur vie quotidienne comme dans celle de toutes les tribus des grandes plaines), provoque la colère des Indiens qui n'ont aucune pitié pour les chasseurs qui tombent entre leurs mains.

Quanah, à la tête d'environ 700 guerriers Comanches et Kiowas, attaque en 1874 un camp fortifié de chasseurs de bisons à Adobe Walls. La supériorité des armes des Blancs fait échouer l'attaque. Quanah et ses hommes se retirent après plusieurs assauts.

Quanah conduit alors ses guerriers et leurs familles dans les inaccessibles Staked Plains afin de les soustraire aux poursuites de l'armée. Par la suite, les vivres commençant à manquer, les Comanches se rendent. Quanah est déporté en Oklahoma.

 


Cynthia Ann Parker, la mère de Quanah Parker, était membre de la grande famille Parker de la frontière qui s'était installée à l'est du Texas dans les années 1830. Quanah Parker Elle fut capturée en 1836 par des Indiens Comanche pendant l'incursion qu'ils firent à Fort Parker près de Groesbeck, Texas. Peta Nocona, un jeune Comanche âgé de 13 ans qui participait à sa première bataille, kidnappa Cynthia Ann Parker alors agée de neuf ans, qui fut la seule survivante de ce massacre. Élevée dans la tribu on lui donna le nom Indien de Nautdah. Cynthia Ann fut finalement mariée à son kidnapper Peta Nocona (appelé Puhtocnocony par les Indiens). Ils eurent trois enfants: Pecos, Quanah, et Prairie Flower.

En 1
860, Peta Nocona fut tué lors d'une bataille contre les Texas Rangers dirigés par Lawrence Sullivan Ross. La victoire entraîna la recapture de Cynthia Ann qui fut à nouveau enlevée avec sa fille Prairie Flower par des soldats blancs dont la famille les empêchèrent de retourner auprès des Comanches. Cynthia, de chagrin, se laissa alors mourrir de faim avec Fleur de Prairie.

Orphelin, Quanah se réfugia chez les Comanches Quahadi dont il devint plus tard leader et les dirigea avec succès pendant plusieurs années. Dans les années 1860 et 1870, l'extermination systématique des bisons, qui constituaient la principale ressource des Comanches et jouaient un rôle capital dans leur vie quotidienne comme dans celle de toutes les tribus des grandes plaines, provaqua la colère des Indiens qui n'eurent aucune pitié pour les chasseurs qui tombaient entre leurs mains.

Le 27 juin 1874, Quanah à la tête d'environ 700 guerriers Comanche et Kiowas (avec "Lone Wolf") attaqua un camp fortifié de chasseurs de bisons à "Adobe Walls", parmi lesquels se trouvait Charles Goodnight. Malgré la bravoure des Indiens, la supériorité des armes des blancs fit échouer l'attaque et Quanah et ses hommes durent se retirer après plusieurs assauts vains et sanglants.

A
vec leur ressource réduite en nourriture, et sous la pression constante de l'armée, les Comanches Quahadi finirent pas se rendre et en 1875 furent finalement transférés dans une réserve dans le sud-ouest de l'Oklahoma. La tribu des Parker fut la dernière des Plaines du Sud ou Llano Estacado à venir dans la réserve. Quanah fut nomméchef de tous les Comanches de la réserve, et démontra qu'il était un leader énergique, plein de ressources et habile. Par de sages investissements en Oklahoma et au Texas (droit de péage pour le passage des troupeaux de bétail gagnant le Kansas), il devint peut-être l'Indien Américain le plus riche jusqu'à ce jour aux Etas-Unis. Quanah adopta certains phénomènes de la culture blanche. Il s'efforça jusqu la fin de ses jours de surmonter les difficultés d'une nouvelle vie sédentaire et travailla à l'éducation des cavaliers et chasseurs Comanches afin d'en faire des fermiers sédentaires; il fut très respecté par les blancs. Néanmoins, il rejeta la monogamie et le Christianisme et ne signa aucun traité avec les Blancs. Il voulut conserver son statut de vrai Comanche en refusant toute compromission sur les aspects les plus fondamentaux de la culture tribale. Il eut sept épouses et 25 enfants et appartenait à la "peyote-eating Native American Church" qui fusionnait la doctrine Chrétienne avec les rites tribaux. Un de ses fils, White Parker, est devenu pasteur Méthodiste.

Qu
anah Parker est mort le 23 février 1911, en grand chef plein de sagesse. Il est enterré à Fort Sill, Oklahoma, aux côtés de sa mère et de sa sœur. Sur sa tombe on peut lire :

Resting
Here Until Day Breaks
And S
hadows Fall and Darkness
D
isappears is
Quanah Parker
Last Chief of the Comanches
Born 1852
Died Feb. 23,
1911.

La ville de Quanah,
Texas, siège du comté de Hardeman, fut nommée en l'honneur de Quanah Parker.

La ville de Nocona dans le comté de Montague, Texas, fut nommée en l'honneur du père de Quanah Parker, chef Comanche Peta Nocona.

I
l est le dernier chef des Indiens Comanche Quahadi.

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.