Bloody Knife

 

Bloody knife

 

 

 

 

 

Bloody Knife 1837-40-1876
en Sioux "Tamena Way Way"  en Arikara "Nes I Ri Pat"

 

 

 

 

 

Alors que sa date exacte et le lieu de naissance sont inconnus, Bloody Knife est probalement né entre 1837 1840 dans le territoire du Dakota. Son père étiait un sioux de la tribu des Hunkpapa et sa mère était de la tribu des Arikara, également connu sous le nom de Ree. Avec ses frères et peut-être une soeur, il a vécu avec la tribu de son père pendant son enfance, mais n'a pas été bien traité par eux à cause de leur inimitié avec le peuple de sa mère. Bloody Knife a grandi  en haissant les Sioux et surtout un Sioux nommé Gall. Gall était le frère adoptif de Sitting Bull, Sitting Bull avait également maltraité Bloody Knife celui-ci en a développé une haine durable. Quand la mère Bloody Knife laissé son père en 1856 pour revenir dans sa propre tribu, Bloody Knife l'a rejointe.

Sa jeunesse

A 15 ans, il rehoint sur le cours supérieur du Mississippi et le poste de traite de American Fur Company appelé Fort Clark.
Les conflits entre le Arikaras et Sioux étaient monnaie courante là-bas, les Sioux partaient attaquer les Arikaras qui erraient trop loin du fort. En dépit de la menace qu'ils représentaient, Bloody Knife a malgré le danger décidé de livrer le courrier à d'autres forts du Missouri et à Fort Totten au Dakota du Nord. 

Fort totten national
Fort Totten


Il n'est pas sorti indemne de toutes ces année. Lors d'une visite à son père, Bloody Knife contrairement à la protection coutumière des invités fut attaqué et pris en embuscade par Gall et plusieurs autres Hunkpapas qui l'ont battu sévèrement, dépouillé, on lui a craché dessus, on c'est moqué de lui et on l'a frappé à coup des bâtons. À l'automne 1862, deux de ses frères ont été tués, mutilés et scalpés par des guerrier Sioux conduit  par le chef Gall. Leurs corps ont été laissés sur place et ont mangé par les loups.

Première année comme scout (éclaireurs)

Après avoir travaillé pour l'American Fur Company, Bloody Knife a accompagné le général de brigade Alfred Sully en 1865 en tant qu'éclaireur lors d'une expétidion contre les Sioux. Bloody Knife c'est avéré très utile au groupe des Yankees, il servit aussi  à Fort Berthold. Bloody Knife servit de messager entre les troupes de militaires déployés dans la région contrôlée par les Sioux.
À la fin de 1865, Bloody Knife a rencontré le capitaine Adams Bassett de la Compagnie C, quatrième US infanterie volontaire, il  les  a avertit que Gall était récemment passé près de Fort Berthold, et avait tué des hommes blancs le long de la rivière Missouri. Bassett a envoyé un lieutenant avec un peloton et Bloody Knife pour capturer Gall ou le tuer si il ne voulait pas se rendre. Bloody Knife mena les soldats au village Hunkpapa, au sud du fort où se trouvait Gall. Les hommes ont tenté d'arrêter Gall, celui-ci a essayé de s'échapper, il a été jetté au sol,  poignardé deux fois avec des baïonnettes. L'histoire raconte que Bloody Kkife a voulu donner le coup grâce la tête de Gall, mais le commandant l'a stoppé, affirmant Gall était déjà mort. Bloody Knife était furieux. Il partit, laissant Gall en vie et devenir un chef de guerre Sioux.Cependant des histoires similaires ont circulé disant que Gall avait tenté de tuer Sitting Bull cette version fut considérée comme apocryphe.

En 1866 le présidenht Andrew Johnson autorise la constituin d'une force de Scouts indiens lors de la signature de l'Indian Scout Enlistment Act.
 Bloody Knife en mai 1868 est enrôlé comme un caporal à Fort Stevenson , mais son service au début ne fut pas sans problème. Bloody Knife avait un problème avec l'alcool du reste il abandonna son poste en Septembre 1868. En 1872,  lors de l'expédition Yellowstone ,il devint caporal.

Travail et amitié avec Custer

En 1873, à Fort Rice, il a rencontré George Armstrong Custer. Ils sont devenus amis, et Custer admirer les talents de Bloody Knife comme éclaireur.

content image

 Custer était amusé par l'insolence de Bloody Knife et par sa candeur. Il était lui-même susceptible, et lors d'une expédition en 1874 il aurait tirer sur Bloody Knife au cours d'un accès de rage. Custer a parfois offert des cadeaux à Bloody Knife, y compris une médaille d'argent gravée à son nom que Custer a commandé à Washington. Bloody Knife est devenu rapidement le scout préféré de Custer. Lors de l'expédition de Yellowstone, Bloody Knife a rejoint Custer et a combattu contre les Sioux. Bloody Knife a participé à la découverte d'un village abandonné par les Sioux dont il estime qu'il avait été occupé par 1000 guerriers. Ils ont suivi leur piste, ce qui les a conduit à une bataille à Yellowstone.

L'expédition des Black Hills

800px custers bear
Sur la photo de gauche à droite: Bloody Knife, George Armstrong Custer, le soldat John Noonan, et le capitaine William Ludlow posant après avoir tué leur premier grizzli

En 1874, Bloody Knife a pris part à l'Expédition des Black Hills, comprenant plus d'un millier d'hommes, de géologues, l'infanterie, la cavalerie, deux mineurs, plusieurs journalistes, et soixante-cinq scouts Arikara. Peu de temps avant le début de l'expédition, les Sioux ont attaqué le village Arikara à Fort Berthold, tuant cinq Arikaras et un Mandan. Un des fils de Bloody Knife a été tué dans l'attaque et un autre scout, appelé Bear's Ears ou Bear's Eye, perdu un frère dans la même attaque. Bloody Knife à rendu Gall responsable de la mort de son fils. Beaucoup d'Arikara de l'expédition se venger donc quand ils ont trouvé des signes qu'une bande de Sioux était  dans les Black Hills, ils ont commencé à chanter des chansons de guerre et orné leurs chevaux et eux-mêmes avec la peinture de guerre. Custer ne voulait pas se mêler des querelles tribales il a ordonné aux scouts de ne pas attaquer les Sioux sauf si ceux-ci tiraient les premiers. Bloody Knife et vingt-cinq autres Arikaras ont été envoyés inspecter la région ils ont  trouvé un petit camp de cinq pavillons. Les  scouts ont attendu que Custer arrive avec son interprète, Louis Agard, pour agir. Certains rapports ont suggérèrent  la présence de milliers de guerriers dans les collines se préparant à l'attaque. Une partie de l'expédition pensaient que l'attaque allait avoir lieu, mais, Bloody Knife a découvert qu'il sagissait seulement vingt-sept Oglala Sioux, qui avait été  chassé et qui coupaient par les collines pour rentrer l'Agence Red Cloud, à une centaine de miles au sud. Le groupe ne se doutait pas que des soldats étaient dans la région et tous se sont enfuis quand Agard et certains des scouts se sont approchés d'eux. Le 7 Août 1874,Bloody Knife  a rencontré un grizzli  tout près de l'endroit d'où se trouvaitCuster. Ce dernier, qui avait rêvé de tuer un grizzli, l'a abbatu avec son fusil Remington, Bloody Knife et William Ludlow ont  aidé à la mise à mort.  L'ours était un vieux mâle avec des dents cassées, couverts   de cicatrices,    pesant 800 livres (360 kg)
 Bien que Custer se soit attribué sa moirt, certains pensent que la balle fatale a été tirée par Bloody Knife. En 2002 une biographie "The Custer Companion" affirme que le coup de grâce a été donné par Bloody Knife qui lui a tranché la veine jugulaire.

Au cours de l'expédition des Black Hills. plusieurs wagons se sont coincés dans une banque. Custer a demandé  qui était responsable du retard était un scout nommé Charley Reynolds blâmé Bloody Knife de l'incident. Custer sortit son revolver et a tiré des coups en direction des deux éclaireurs. Bloody Knife et Reynolds se son caché derrière des arbres. Bloody Knife a dit à Custer, «Ce que vous avez fait n'est pas une bonne chose ; si je l'avais été pris de folie, vous n'auriez pas vu ce jour. » Custer a répondu, «Mon frère, j'ai été pris d'un coup de folie mais maintenant tout va bien.Serrons-nous la main et restons amis. Bloody Knife accepta et serra la main de Custer.

Alors que la plupart des éclaireurs indiens gagnaient 13$ par mois, le même montant que les troupes, Custer a nommé Bloody Knife comme guide, il a obtenu 75 $ (1 600 $ au prix d'aujourd'hui) par mois.  Le 30 Novembre 1874, Bloody Knife a été libéré du service, et pour ses efforts dans l'expédition des Black Hills , il a reçu un montant supplémentaire de 150 $ pour ce qu'on a appelé son «aide précieuse»

Mort à la bataille de Little Bighorn

En 1876, pendant la campagne Little Bighorn, Bloody Knife  a tenté à plusieurs reprises d'avertir Custer qu'il y avait trop d'Indiens pour se battre. En dépit des énormes obstacles, il a refusé de rester en dehors de la bataille. Avant le début de la bataille, Bloody Knife a montré le soleil avec ses mains, et il a dit : " je ne le verrai pas descendre derrière la colline ce soir"
Bloody Knife a été affecté au Major Marcus Reno, qui commandait 140 soldats, à la bataille Pendant la bataille, Custer dirigea Bloody Knife ainsi que  les autres scouts Arikara et Crow pour chasser les troupeaux des chevaux des indiens. Reno et ses hommes se retirèrent dans le bois près de la rivière, c'est à ce moment que Bloody Knife a été abattu d'une balle dans la tête alors qu'il était à cheval. Bloody Knife fut avec 3 éclaireurs Arikara affectés à Reno à mourir pendant la bataille, les autres comme Little Brave ont pu se sauver. L'armée américaine a subit une lourde défaite.
Bloody Knife a été décapité par les Sioux ses nièces on trouvé son corps sur le champs de bataille. Sa tête a été placée sur un poteau dans le village des Hunkpapa. Sa soeur horrifiée a reconnu la tête de son frère.

Héritage

En 1866 Bloody Knife avait épousé une femme Arikara Owl woman ou Elle Owl dont il eut au moins trois enfants, une fille et 2 fils. La fille est morte de maladie le 28 décembre 1870 et enterrée à Fort Buford. Un de ses fils fut tué dans les Black Hills en 1874. Le dernier est mort en 1904 soit disant tué par sa femme. La femme de Bloody Knife et revenue à Fort Berthold le 14 avril 1879 pour réclamer la solde de son mari pour services rendus à l'armée. En 1881 elle a reçu la somme de 91$66 pour solde de tout compte.

 

 


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 07/01/2016