Barboncito


Main qimg f9c5cfbd4a947cb9cbe228ff26d6dc3a c

 

 

Barboncito
(1821- 1871)

 

 

 

 

 

 

 

Barboncito (1821- 1871) était un célèbre Navajos chef politique et spirituel, Il vivait à Chelly Canyon. Son nom signifie mal entretenues ou enfant en espagnol. Connu depuis longtemps comme un chef de paix, il devint à contrecoeur guerrier en 1860. Avec l'invasion de Carson, il fut parmi les premiers à se rendre mais il a rapidement connu un changement de cœur. Trouvant son enfermement insupportable, il s'en est échappé avec cinq cents autres guerriers dans la nuit du 14 juin 1865. Il a été pourchassé par les unités de la milice néo-mexicaine, mais il a évité la capture. 

Il était aussi connu sous le nom de Hastiin Hastiin Daagi ("Homme à barbe pleine"), Bislahalani ("l'Orateur"), et ?? ("Changeur de beauté"). Barboncito est né dans le clan Coyote Pass vers 1820 et était un frère de Delgato.

Les autorités américaines ont accordé l'autonomie aux Navajos déjà en possession d'un certain pourvoir au sein de la réserve du Bosque Redondo et en confia le leadership à Barboncito. La politique fédérale reposait sur l'idée que le gouvernement ne pouvait traiter qu'avec quelques chefs ou représentants des tribus.

Au début de cette expérience il y avait peu de dirigeants capable d'inspirer le respect. Barboncito était connu pour sa diplomatie très forte il fut donc le porte-parole des Dinés. Déçu par Carleton il s'enfuit à l'est du Nouveau-Mexique. Delgadito le remplaça, il avait la réputation d'être l'ennemi des Navajo, connu depuis longtemps pour sa colaboration avec les Américains.

Barboncito, Manuelito et Ganado Mucho eux on rejoint la réserve de Bosque Redondo qui était devenu un cauchemard administratif. En raison de ses dépenses, l'expérience de Carleton avait déjà fait l'objet d'un examen minutieux. Les enquêtes menées par divers fonctionnaires fédéraux étaient devenues monnaie courante, en particulier après le massacre de Cheyennes en 1864 à Sand Creek. L'une des plus célèbres de ces enquêtes était un comité mixte spécial du Congrès dirigé par le sénateur James R. Doolittle du Wisconsin. Cependant, il ne concernait pas uniquement les Navajos.
C'est ainsi que Barboncito, Manuelito et Ganado Mucho furent propulsés au pouvoir. Ces hommes se sont trouvés face à une situation difficile. Les Navajos ne pouvaient pas se permettre d'être malléables. Ce fait a été dramatiquement illustré quelques semaines après la reddition de Ganado Mucho.


Barboncito a été le signataire de plusieurs traités entre les ÉTATS-UNIS et lesNavajos, dont un en 1846, et a été répertorié comme chef sur le traité de 1868 qui a mis fin à la longue marche. De tous les Navajos de son temps, Barboncito est probablement la plus responsable pour le succès à long terme de la culture Navajo et les relations avec les non-Navajos.


 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 21/11/2017