Mots amérindiens utilisés en français

 

MANITOU

mot Algonquin signifiant "Esprit du bien"

"Grand manitou"

devenu par extension

grand ponte, caïd, ou encore mandarin

 

 

 

 

SACHEM ou sagamo ou saqamaw

mot Iroquois signifiant vieillard sage
s'appliquait au Grands Chefs des
tribus du Canada et du nord des USA
"GRAND SACHEM"

L'extansion en français s'utilise dans
le même sens pour qualifié
une personne posédant des connaissances et de la sagesse

 

 

D'autres mots du langage amérindien que nous utilisons sans
forcément le savoir comme

 

 

Moc kiowa wb
MOCASSIN

mot algonquin désignant une chaussure amérindienne
d'Amérique du Nord fait dans une seule pièce de peau


mocassin de femme Kiowa (1910) coussue avec des tendons animalier

 

 


 

 

SQUAW désigne de manière un peu péjorative une femme une épouse chez nous mais
ce qu'elle était chez les amérindiens Algonquins




TOBOGGAN
vient aussi de l'algonquin signifiait à l'origine "traineau"


TotemTOTEM
mot des natifs Ojibwé de l'Amérique du Nord est un mât sculpté qui représent
un être mythique généralment animal mais parfois végétal
il représente l'ancêtre éponyme d'un clan selon un système appelé "totémisme

Totem (Amérindiens), toute sculpture symbolique évoquant les totems indiens, faite sur un tronc d'arbre planté dans le sol

Il y a une très grande quantité de plantes et de fruits portant des nom d'origine
amérindienne soit de l'amérique du nord soit de l'amérique du sud

 

 

ANANAS vient du pupi-guarani amérique du sud  


CACAO
est d'origine aztèque de même que cacahouète qui signifie cacao de terre
 


CAOUTCHOUC
  est d'origine péruvienne
 


HEVEA est d'origine quéchua. 


CASSAVE (la)
est d'origine haïtien et est une galette de farine de manioc
 


MANIOC ... ok ou oc signifie presser en langue tupi-guarani qui se retrouve aussi dans
le tapioca qui nous est parvenu via les portugais
 


COCA
vient d'une langue amérindienne quechua alors que COLA est une substance
stimulante empruntée à une langue du Soudan.


COPAYER ou copahu ou copal viens du tupi (Brésil) et nahuat (Mexique) 


COUMARINE (la) utilisée dans la fabrication du savon et tirée de la fève de tonca ou tonka
originaire de Guyane
 


 
CURARE vient de l'indien caraïbe poison végétal utiliser pour enrober les flèches


MAIS
est d'origine haïtienne


PÉCAN
(noix de)
nous vient de l'algonquin fruit du pacanier en Louisiane on l'appelait pacane


PAPAYE vient des Antilles caraïbe


PATATE mot originaire d'amérique centrale et c'est transformée en pomme de terre
par Antoine Augustin PARMENTIER


TOMATE est de langue aztèque


TOPINAMBOUR nous vient de la langue Tupi comme l'ACAJOU


SEQUOIA  originaire de Californie son nom nous viens d'un chef indien Cherokee auteur d'un
syllabaire comportant 86 caractère il est le premier système d'écriture destinée
à transcrire une langue amérindienne et a fait du Cherokee la première langue écrite
des amérindiens d'amérique du nord


TABAC vient d'un mot taino tabacu via l'espagnol tabaco est devenu tabac


CAÏMAN est un mot caraïbe et désigne une variété de crocodile des Amériques.
En France, c’est aussi le nom argotique pour un directeur d’études à Normal Sup


CARIBOU est un renne du Canada, dont le nom vient de l’algonquin micmac kálibu ou xalibú.


CHIHUAHUA est un petit chien à museau pointu, dont le nom (nahuatl) est celui d’une ville du Mexique.


COBAYE est le nom tupi-guarani d’un animal fameux comme sujet d’expériences médicales


COLIBRI est le nom présumé d’origine amérindienne du minuscule volatile multicolore appelé aussi oiseau-mouche.


CONDOR est le nom quéchoua du majestueux faucon des Andes.


 IGUANE est le nom awarak, transmis par l’usage espagnol, d’un lézard de grande taille,
popularisé par le titre d’une œuvre de Tennessee Williams.


COUGUAR et jaguar sont des noms de grands fauves en langue tupi.


PUMA est emprunté au quéchua.

 
LE COYOTE d’un nom aztèque, est le cousin d’Amérique du chacal.


OUISTITI est un petit singed’Amérique du Sud, nom sans doute adapté d’une langue locale,
mais Buffon y voyait une onomatopée.
Pour le petit singe nommé sagouin, appellation d’origine tupi


LA SARRIGUE est un marsupial dont le nom est d’origine tupi,


 OPOSSUM en est un autre, dont le nom est d’origine algonquine.


Le TAMANOIR,
aussi appelé grand fourmilier, porte un nom d’origine caraïbe.


Le TAPIR est un mammifère dont le nom est d’origine tupi ; familièrement, c’est un élève de Normal Sup qui prend des leçons particulières.


Le TOUCAN est le nom tupi d’un oiseau à gros bec d’Amérique du Sud.


L’ALPAGA est un mammifère à la toison très fine, dont le nom vient du quéchua.


Le LAMA est aussi un nom quéchua ;
c’est un animal domestiqué plus petit que le chameau et dont le poil est très recherché.


Le GUANACO, de même origine linguistique, en est la version à l’état auvage.

 


OCELOT est le nom aztèque d’un grand chat sauvage.

 

La VIGOGNE , d’origine quéchua, est le nom d’un animal à fourrure très appréciée
Du Grand Nord nous sont venus

 

ANORAK (inuktitut) et PARKA,
mots inuit (esquimau est l’appellation dont se servaient leurs ennemis, raison pour laquelle ce mot est proscrit au Canada).

 

 

IGLOO est le mot inuit pour "maison".


PEMMICAN vient de l’algonquin et désigne de la viande séchée utilisée comme provision de bouche.


LE PETUN, chez nous, n’est qu’un mot vieilli et plaisant pour "tabac" – il est d’origine amérindienne (Brésil). C’est le mot tabac qui l’a emporté, d’origine caraïbe (Haïti), et privilégié par son introducteur en France sous François Ier, le diplomate Jean Nicot.


BARBECUE est un mot caraïbe, devenu en espagnol du Mexique barbacoa, gril à viande. Il est probable que notre populaire barbaque (mauvaise viande, bidoche) ait la même origine.


BOUCAN était d’abord la viande fumée des peuplades caraïbes, puis par extension le gril de
bois utilisé à cette fin. Nouvelle transformation, boucanier, désignant un aventurier coureur des bois dans les Caraïbes, plus tard un écumeur des mers du Nouveau Monde.


CANOT, et probablement CANOË ainsi que PIROGUE, viennent du caraïbe taino,
alors que
KAYAK vient de l’esquimau.

 

Le nom amérindien d’un vent chaud des montagnes Rocheuses, le CHINOOK est apparu sur la scène militaire parce qu’utilisé pour désigner un hélicoptère géant.

 


HURRICANE, un anglicisme pour "tornade", venu d’un mot caraïbe via l’anglais, double le plus ancien


OURAGAN,
qui est de même origine et a été introduit via l’espagnol huracán.


HAMAC  de la langue taino (haïti) via l'espagnol et l'italien


GAUCHO qui signifie "camarade" en quéchua désigne maintenant un cow-boy armé d'un lasso


PAMPA mot amérindien désignant la steppe


POW-WOW vient probablement du nagarransett powwaw désignant le chaman. Actuellement c'est une grande
réunion des tribus dans leur réserves pendant laquelle ils font revivre leurs coutumes et leurs traditions


TIPI de langue dakota par l'anglais tepee

 

Noms de lieu

 

L’Amérique du Nord était peuplée de tribus amérindiennes avant l'arrivée des colons européens. Une partie des lieux naturels (cours d'eau, montagnes, etc.) furent nommés officiellement à partir des noms que leur donnaient ces tribus. Les Algonquins furent parmi les premières tribus au contact des émigrants, c'est souvent le terme de cette langue qui passa alors dans la langue des colons.

 

  • Canada, de kanata, village en iroquoien (appellation attribuée à Jacques Cartier)
  •                                                 
    Michigan
    , État des États-Unis et un lac (de l’algonquin metchagamiwi, la grande mer)

  • Mississippi
    , État des États-Unis et plus grand fleuve de ce pays (de l’algonquin mitchisipiwi, la grande rivière)

 

 

  • Missouri, plus longue rivière des États-Unis et affluent du Mississippi

 

Ottawa, capitale du Canada (de l’algonquin adawe, « commercer » : c'est le nom qu'on donnait au peuple qui contrôlait le commerce sur la rivière)

 

Québec, ville du Canada et nom de la province francophone du Canada (de l’algonquin kebek, la région qui entourait la ville de Québec, terme qui décrit un « passage étroit » ou un « détroit », soit le rétrécissement du fleuve Saint-Laurent au cap Diamant)

 

Wyoming, État des États-Unis

 

 

6 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 10/01/2015