PEUPLES AMERINDIENS indiens des Amérique

Arnold Short Bull Sicangu

 

Résultat de recherche d'images pour "Arnold Short Bull (Lakota: Tȟatȟáŋka Ptéčela) (c. 1845-1923)"

 

 

 

 

Short Bull Arnold 
Thathánjka Ptécela (1845-1923)

 

 

 

Chef des Sioux-Brulés.

Short Bull appartient à la nation des Brulés. Il est l’un des délégués lakota qui, dans l’hiver 1889-90, se rendent au Nevada pour rencontrer Wovoka, le Paiute, le prophète de la Danse des Esprits. Short Bull porte la parole de Wovoka sur la réserve de Rosebud où il est particulièrement écouté par les chefs Crow Dog et Two Strike qui refusent l’assimilation à la culture blanche.

Crow dog Two strike
Crow Dog Two  Strike

En octobre 1890, il se rend avec ses fidèles au nord-ouest de la réserve de Pine Ridge, dans les Badlands (Dakota du Sud), sur un escarpement appelé le "Stronghold" où ils rejoignent des Minnecoujous et des Oglalas, avec Kicking Bear et Little Wound. Bien que plusieurs fois attaqués par des miliciens ou des éléments de l’armée régulière, et surveillés par la police indienne, les Danseurs des Esprits peuvent y pratiquer la cérémonie dans une relative tranquillité.

Kicking bear Little wound
Kicking Bear Little Wound

Après la massacre de Wounded Knee Creek du 29 décembre 1890, Short Bull est parmi les derniers résistants lakota retranchés au Stronghold, dans les Badlands. Il se rend au général Nelson A. Miles à la mi-janvier 1891. Avec Kicking Bear et vingt-cinq autres Lakotas considérés comme des fauteurs de troubles, il est emprisonné à Fort Sheridan en Illinois. Ils n’y restent que quelques mois car Buffalo Bill a obtenu de l’armée que les prisonniers lui soient confiés afin d’être incorporés dans son "Wild West Show". Tous finissent par rentrer chez eux au bout d’un an environ.

Badlands stronghold unit 2 bonfire photography

Stronghold Badlands

Date de dernière mise à jour : 04/08/2019

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !