Flying Hawk

 

 
Chief flying hawk3

 

 

 

Flying Hawk 1854 - 1931
"Chetan kinyan" ou Moïse Flying Hawk 
Oglala Lakota

 

 

 

 

 Flying Hawk  était un historique guerrier Oglala Lakota, éducateur et philosophe. La vie de Flying Hawk raconte l'histoire du peuple d'Oglala Lakota à travers les 19e et début du 20e siècle, comment il a combattu pour dévier les pires effets de la domination blanche; éduquer son peuple et préserver le patrimoine foncier et sacré des Oglala Lakota.
Chef Flying Hawk était un combattant dans la guerre de Red Cloud participant à presque tous les combats contre l'armée américaine au cours de la Grande Guerre Sioux de 1876 .

Kicking bear 3 Chef joe black fox
Kicking Bear Joe Black Fox


Il a combattu aux côtés de son cousin germain Crazy Horse et ses frères Kicking Bear et Black Fox II à la bataille de Little Big Horn en 1876, il est présent lors de la mort de Crazy Horse en 1877 et lors du massacre de Wounded Knee en 1890. Flying Hawk était l'un des cinq cousins ​​guerriers qui ont donné leur chair et leur sang pour Crazy Horse lors de la dernière danse du soleil de 1877.  Flying Hawk est un grand personnage dans l'histoire américaine pour ses récits sur la bataille de Little Big Horn, sur Crazy Horse et sur le Massacre de Wounded Knee, et sur les guerriers amérindiens  qui ont combattu pour protéger   leurs familles, défendre l'invasion de leurs terres et de préserver leur culture.

Chef Flying Hawk a probablement fait la plus longue tournée avec le Buffalo Bill Wild West, il a voyagé plus de 30 ans aux États-Unis et en Europe de 1898 à environ à 1930. chef  Flying Hawk était un éducateur et croyait que l'éducation de son peuple était essentielle pour préserver la culture Lakota. Il a souvent visité des écoles publiques pour des présentations. Chef Flying Hawk laisse à la philosophie amérindienne un héritage et ses récits  couvre près de 150 ans d'histoire des Lakota.

 Famille

Flying Hawk est né durant la pleine lune de Mars 1852, à quelques miles au sud de Rapid Creek, sur le territoire Lakota. Son père était le chef Lakota Oglala Black Fox, également connu en tant que chef Black Fox I, ou Cut Forehead ou Great Kicking Bear.
Chef de Black Fox (c.1800-c.1880) avait deux femmes qui étaient sœurs qui lui ont donné treize enfants avec Iron Cedar woman, la  cadette, était la mère de Flying Hawk et a eu cinq enfants. Sa seconde femme a eu huit enfants.
«Dans un combat avec les Crows,  Black Fox a été touché au-dessous de l'oeil droit par une flèche.Elle c'est plantée si profondément qu'elle n'a pas pu être retirée, mais a dû être poussé vers l'oreille. "
Chef Black Hawk est mort quand il avait quatre-vingts ans. Flying Hawk raconte :

«Après la mort de  mon père nous avons attendu un très long moment, puis nous sommes allés voir comment il était sur l'échafaud où nous l'avions déposé comme le veulent nos traditions. Ses os étaient tout ce qui restait. La pointe de flèche  était  plantée dansl'arrière de son crâne. Elle  était rouillée. Nous l'avons pris à la maison avec nous. "

 Kicking ours (c.1846-c.1880) était le frère de Flying Hawk. Kicking ours était un guerrier noté et chef de la Ghost Dance (danse des esprit) mouvement religieux des nord-amérincien . Black Fox II ("Young Black Fox") était le demi-frère de vol Hawk et nommé pour son père. Crazy Horse était le cousin germain de Flying Hawk. "de neuf ans, son ainé , Crazy Horse et Flying Hawk étaient des amis proches et des associés constants, et ils étaient cousins." Ratting Blanket Woman , la mère de Crazy Horse, était la sœur de Iron Cedar Woman, la mère de vol Hawk et Kicking ours. Ils ont abordé Crazy Horse comme Ciye, ou «un frère aîné».

Sitting Bull était l'oncle de Hawk, sa mére Iron Cedar Woman et la femme de Sitting Bull étaient sœurs. À l'âge de 26 ans, Flying Hawk c'est marié avec deux sœurs, "Goes Out Looking" and "White Day". "Goes Out Looking" lui donna un fils, Felix Flying Hawk . "White Day" n'a pas eu d'enfant.

2192478861 1 Zzz
rituel funéraires chez les Sioux Lakota


La guerre intertribale

Flying Hawk était un jeune homme lors de l'invasion du territoire des Sioux par les colons blancs a eu lieu après la guerre de Sécession, qui traversa  et envahir les grandes plaines et les montagnes du Montana. Flying Hawk voulait être un chef comme son père et son frère Black Fox Kicking ours. Pour devenir chef un guerrier doit accomplir des actes courageux et prendre beaucoup de scalps et les chevaux. Dans sa jeunesse, Flying Hawk a conduit de nombreux guerriers avec son frère aîné Kicking ours contre les Crows et le Piegan .

"A l'âge de dix ans, j'ai participé à ma première bataille sur la Tongue River . C'était un train  de wagons couverts qui transportaient des soldats. Les soldats  nous ont tiré dessus mais nous nous avons encerclé le train et nous nous sommes battus avec eux. Je ne sais pas combien nous avons tué des soldats, mais ils tué quatre d'entre nous. Après je me suis battu dans un bon nombre de batailles, mais je n'ai pas pris de scalps. Je ne peux pas dire combien j'ai tué de personnes"

«Quand j'ai eu vingt ans, nous sommes allés chez les Crows et nous leur avons volé beaucoup de chevaux. Les Crows nous ont découvert et nous ont suivi toute la nuit. Quand le jour est venu nous les avons vus derrière nous. J'étais le chef. Nous avons rebroussé chemin pour lutter contre les Crows. J'en ai tué un et a pris son scalp. Nous les avons repoussé et rattrapé nos propres hommes et nous avons continué à nous battre. C'était un hiver très froid.Nous étions vingt chacun avait quatre chevaux. Nous les avons ramené tout droit à la maisson c'était un bon voyage à cette époque. Nous avons fait la danse du scalp quand nous sommes rentrés. "

Grande Guerre Sioux de 1876-1877
Ce fut une série de batailles et escarmouches menée conjointement par les Lakota et les Cheyennes du Nord, suite à l'afflux de chercheurs d'or dans le Dakota du Sud et plus précisement dans les Black Hills. Les Chefs Sitting Bull et Crazy Horse ont quitté leur réserve pour partir sur le sentier de la guerre et défendre le territoire sacré des Black Hills. Flying Hawk y a pris sa part. Il participa aussi aux batailles menées par son cousin Crazy Horse et des ses fréres Kicking Bear et Black Fox à la bataille de Little Big Horn en 1876.

Cinq cousins Guerriers

La dernière danse du Soleil de 1877 fut importante dans l'histoire des Lakota elle eut lieu pour  honoré Crazy Horse un an après le victoire de Little Big Horn. Cinq cousins de grandes renommée y ont participé et c'était les trois fils de Black Fox:
Kicking Bear, Black Fox Young, Flying Hawk et leur cousins Eagle Thunder et Eagle Walking, cinq guerriers vigoureux et braves.

Buffalo Bill's Wild West

Entre 1887 et 1914 Flying Hawk participa à ce spectacle à travers les Etats-Unis et l'Europe avec beaucoup d'autres chefs Lakota. Cela pour permettre à leurs familles de vivre mieux. Cela permis aussi de mieux faire connaître ses Amérindiens si mal compris et mal aimés. A la mort de Buffalo Bill en 1917 Flying Hawk assisté à ses funéraille et déposa une plume d'aigle sur sa tombe. Ensuite Flying Hawk a servi d'interprète dans d'autre shows

Le Wigwam

Le Major Israël McCreight créa à Du Bois en Pennsylvanie deux maisons "Wigwam" Cante Tanke sur 1300 acres de terrain densément boisée qui était autrefois sur les terres ancestrales des Oglalas de l'est "Oskate Wicasa". C'est là que se retrouvait des journalistes, des aventurier, mais aussi des politiciens et des hommes d'affaire ainsi que les membres et participants du Wild West Show dont Flying Hawk qui fréquenta ce lieu durant plus de 30 ans.
The Wigwam était un foyer chaleureux ou les Amérindiens étaient les bienvenus. Ils y installaient leurs peaux de bisons ou leur tipis et ils pouvaient se promener dans les bois, fumer leur pipe et raconter leurs histoires et leurs exploits. A certaines occasions les 150 indiens du Buffalo Bill Wild West campèrent dans la forêt du Wigwam. Iron Trail et Flying Hawk considéraient le Wigwam comme leur propre maison. C'était le cas aussi pour d'autres grands chefs: American Horse, Blue Horse, Jim Grass, Whirlwind Horse, Turkey Legs, Lone Bear, Iron Cloud, Bear Dog, Yellow Boy, Rain-In-The-Face, Hollow Horn Bear, Kills-Close-To-Lodge, Red Eagle, Good Face (Eta Waste), Benjamin Brave (Ohitika) and Thunder Bull visited The Wigwam. Legendary Crow Chief Plenty Coups.

The wigwam du bois pa c 1906 Five chiefs du bois pa 1908 M i mccreight iron tail and flying hawk 1906
le Wigwam Du Bois Lone Bear, American Horse, Iron Tail, Iron Cloud, Whirlwind devant le tipis érigé sur le domaine du Wigwam Major McCreight, Iron Trail debout
et Flying Hawk assis


Le Wild West était très fatiguant pour les participants, les transports, le décalage horaire et les représentations parfois plusieurs par jour. Tout cela a pesé lourdement sur la santé de Flying Hawk, mais, il refusait de dormir dans un lit,
il exigeait ses peaux de bisons et ses couvertures et dormait à même le sol. Le major McCreight était très impressionné par la grâce et la dignité de Flying Hawk. Il admirait la façon dont il tressait ses longs cheveux dans lesquels il melait une bande de fourrure de loutre qui rendait ses beaux cheveux grisonnant encore plus beaux. Comme beaucoup d'Oglala ses cheveux allaient presque jusqu'au sol. Le major constata aussi à quel point les Oglala prenaient grand soin de leur corps.
Comme l'exige la tradition des Chefs Oglalas Flying Hawk prenait grand soin de mettre dans ses cheveux une grande plume d'aigle. Le major et Flying Hawk avait une très grande amitié et ensemble ils ont durant 30 ans compilé tous les souvenirs du chefs. Flying Hawk était un chef très sérieux et préocupé de la meilleure manière d'agire pour son peuple. Il était très favorable à l'éducation des jeunes et à leur inculqué l'importance de préserver en parallèle la culture Lakota Oglala. Il se rendait souvent dans les écoles publiques pour parler de l'histoire de son peuple.
En septembre 1828 fut la dernière visite de Flying Hawk au Wigwam. Il était âgé de 76 ans et très malade. Il savait que sa fin approchait et il souhait relire les anciennes notes enregistrées durant toutes ces années et il voulait y ajouter certaines précisions il dit:
"Je vais bientôt m'endormir pour un long sommeil et je veux que la vérité soit faites sur mon peuple car les hommes blancs ne disent pas la vérité. Les jeunes ont le droit de savoir la vérité"
Le major McCreight vivait avec les Oglalas durant toutes les années terribles où ceux-ci se battaient courageusement pour se défendre de l'invasion de leur pays à voulu transmettre par écrit. A la mort du chef il avait déjà écris

Chief Flying Hawk’s Tales: The True Story of Custer’s Last Fight.  'The Wigwam: Puffs from the Peace Pipe
En 1947 à l'âge de 82 ans il publia:

Firewater et Forked Tongues:. (Un chef sioux interpréte l'histoire US)

Il raconte comment quand il se rendait dans le tipis du chef avec un interprète le chef allumait la pipe et ensuite se mettait à  parler de son histoire mais surtout celle de son peuple

Les enseignements du Flying Hawk

Flying Hawk laisse un héritage de la sagesse amérindienne et des enseignements spirituels. Voici quelques phrases prononcée par Flying Hawk

"les hommes blancs se battent entre eux pour la religion, pour cela ils ont fait des guerres innombrables et tué énormément de gens... avez-vous jamais entendu parler d'indiens en tuant d'autres autour de l'adoration du "Grand-Esprit"?"

"Est-ce que l'homme blanc sait qui voit juste entre l'indien qui dit que son grand-père était un ours et l'homme blanc qui dit que son grand-père était un singe?"

"Il vaut mieux vivre dans un tipis. Il est toujours propre, chaud en hiver, frais en été et facile à déplacer. L'homme blanc construit de grandes maisons qui coûtent beaucoup d'argent, ce sont de grande cage sans soleil qu'on ne peut déplacer et ils y sont toujours malades. Les indiens et les animaux vivent mieux que l'homme blanc, car personne ne peut être en bonne santé si il n'a pas d'air frais pour respirer ni de soleil et pas d'eau fraîche. Sil le Grand Esprit avait voulu que l'homme reste à un seul endroit il aurait fait un monde plat, Il l'a fait rond pour que les hommes et le animaux se déplacent pour trouver de l'herbe toujours vertes des fruits mûres la lumière du soleil pour travailler et s'amuser, la nuit pour dormir, un monde toujours en mouvement ... tout pour le bien et rien pour rien"

"Quand l'indien veut une femme il se rend chez son père et paie le prix demandé. L'homme blanc prend sans payer, il prend un prédicateur pour attacher la femme à lui et il paie un avocat pour détacher la corde afin de pouvoir en attraper une autre. Qui à tort ? qui a raison?"

"Les hommes blancs ont obtenus des richesses et asservi les gens de couleurs à travers le monde, mais ils se sont endettés et se battent entre eux. Bientôt ils vont se détruire eux-même et les races originelles revivront de la manière dont les Grand-Esprit les à créés"

"les blancs nous disent que c'est mal ... de de tuer ... de se battre ... de voler ... de boire, ensuite ils nous donnent de mauvaises liqueurs, ils nous mentent, ils nous volent, ils nous tuent, et ils trichent tout le temps"

"les voitures des hommes blancs tuent chaque année plus de personnes que n'ont tués les indiens en une centaine d'année"

Derniers jours

Chef Flying Hawk et sa famille ne bénéficiaient pas des même avantages que les hommes blancs. Son fils et son petit-fils ont même été emprisonné pour avoir "volé" leur PROPRES cheveaux. Crazy-Horse et Sitting Bull ont été assassinés et exposés en place publique pour s'être échappés des réserves à cause de la faim et de la pauvreté. Chef Flying Hawk et mort dans le besoin sur la réserve de Pine Ridge (Dakota du sud)  le 24 décembre 1931 il avait 77 ans. Durant l'hiver 1930 lui et son peuple avaient été sauvé de la famine par la Croix-Route et Gutzon Borglum (créateur des têtes du mont Rushmore). Un année plus tard Flying Hawk serait vraisemblablement mort de faim.

 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 23/01/2016