PEUPLES AMERINDIENS indiens des Amérique

Tenskwatawa

 

 

 

 

Tenskwatawa chef et religieux Shawnee
1775 - 1836

 

 

 

Tenskwatawa ( / t ə n s k w ɒ t ɒ w eɪ / ; Également appelé Tenskatawa , Tenskwatawah , Tensquatawa ou Lalawethika ) (janvier 1775 - novembre 1836) était un chef religieux et politique amérindien des Shawnee , connu comme le prophète ou le prophète shawnee . C'était un jeune frère de Tecumseh, un chef des Shawnee. Dans ses premières années, Tenskwatawa reçut le nom de Lalawithika («Il fait un bruit fort», «Le faiseur de bruit» ou «Le hochet») par les Red Sticks , une faction du Muscogee . 

Tenskwatawa était autrefois un ivrogne, mais vers 1805, après un accodent qui le laisse dans un coma  si profond qu'on le cru mort, mais il se réveilla et dit qu'il avait rendu visite au Maître de la Souffle et qu'on lui montra un paradis avec du gibier et du miel pour ceux qui vivaient vertueusement et traditionnellement. . Tenskwatawa a dénoncé les colons euro-américains, les qualifiant de progéniture du mauvais esprit, et a dirigé un mouvement de purification qui promouvait l'unité parmi les Amérindiens , rejetait l'acculturation au mode de vie des colons, y compris l'alcool, et encourageait ses partisans à suivre les méthodes traditionnelles. Il a été appelé un prophète.

Au début des années 1800, Tenskwatawa a formé une communauté avec ses partisans près de Greenville, Ohio , et en 1808, lui et son frère, Tecumseh, ont établi un village que les Américains appelaient Prophetstown au nord de l'actuel Lafayette, Indiana , maintenant commémoré dans le Prophetstown State Park .

À Prophetstown, le mouvement de résistance pan-indien des frères a augmenté pour inclure des milliers de fidèles, avec Tenskwatawa fournissant la base spirituelle. Ensemble, ils ont mobilisé une confédération de groupes pan-indiens dans l' ouest des États-Unis , des Appalaches au Mississippi , pour lutter contre la colonisation euro-américaine et l'acculturation anglo-américaine et rester résolus dans leur rejet de l'autorité des États-Unis. 

Alors que les tensions et la violence avec les colons augmentaient, le gouverneur William Henry Harrison de l'Ohio a marché avec une armée d'environ 1000 hommes pour disperser le quartier général de la Confédération à Prophetstown, près du confluent de la rivière Tippecanoe et de la rivière Wabash.

   
de g à dr la rivière Wabash  le gouverneur William Henry Harrison et la rivière Tippecanoe

Le 7 novembre 1811, alors que Tecumseh était absent, Tenskwatawa a ordonné l'attaque avant l'aube contre une force militaire américaine dirigée par le gouverneur Harrison campée près de Prophetstown qui a lancé la bataille de Tippecanoe . Les Indiens se sont retirés après un engagement de deux heures et ont abandonné Prophetstown, que l'armée a entièrement brûlé. Après que Tecumseh ait été tué à la bataille de la Tamise en 1813, le mouvement de résistance amérindien ne s'est pas rétabli et a finalement été vaincu.

Cet événement a été un catalyseur de la guerre de 1812 , les États-Unis accusant les Britanniques de fournir un soutien financier et des munitions à la communauté de Prophetstown.

Tenskwatawa est resté en exil au Canada pendant près d'une décennie. Après le traité de 1817 de Fort Meigs , il retourna aux États-Unis en 1824 pour aider le gouvernement américain à déplacer les Shawnee vers des terres de réserve dans ce qui est maintenant le Kansas . Le prophète vieillissant est arrivé sur les terres de la réserve de Shawnee en 1828 et s'est évanoui dans l'obscurité.

Tenskwatawa est mort a Argentine (Argentine est une communauté de Kansas City, Kansas ), au Kansas , en 1836.


Le traité a cédé la zone jaune plus claire (87) au sud de Maumee et du lac Érié et au nord de la ligne du traité de Greenville. 

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 04/03/2021

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !